2 min de lecture Liban

Explosions à Beyrouth : retour sur une semaine de reconstruction et d'entraide

REPORTAGE - Beyrouth est en deuil après les deux explosions qui ont ravagé la capitale, mardi dernier. Depuis une semaine, la population libanaise se mobilise pour retrouver des survivants et reconstruire peu à peu la ville décimée.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Explosions à Beyrouth : retour sur une semaine de reconstruction et d'entraide Crédit Image : JOSEPH EID / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Camille Descroix

Au Liban, l'explosion de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium aura eu raison du gouvernement qui a démissionné lundi 10 août, dans la soirée, moins d'une semaine après la catastrophe qui a fait près de 160 morts. Passé le choc, c'est la colère qui a mobilisé la population. Retour sur une semaine tristement inédite.

Beyrouth, ville détruite avec ses carcasses à perte de vue. Le quartier de Jamayzeh est un des plus touchés, il donne sur le port. Sur la corniche, Audrey scrute les décombres encore fumants. "Je viens voir les débris et les ruines. Ça fait mal au coeur et ça rend triste. Dans mon entourage, heureusement, ils n'ont rien. Tous ont peur", déplore-t-elle.

Les hôpitaux sont saturés. Alité en réanimation, Malek reprend ses esprits un peu plus de 24h après le drame. "D'un coup, le sol a tremblé, la première vitre a explosé et c'est arrivé en plein dans mon artère. Une minute de plus et je serais mort", relate-t-il.


Il y a ceux qui ne savent pas, qui attendent des nouvelles de quelqu'un. Eli cherche désespérément son père, employé sur le pont : "Pas de nouvelles... C'est mon père qui est sous les décombres. Il a travaillé là-bas 38 ans. On vit dans l'espoir d'avoir notre père avec nous". Mais ses espoirs sont vains, les secours annoncent après 4 jours de recherches harassantes qu'il est trop tard pour retrouver des survivants.

Des familles entières sans logement...

À lire aussi
Une forte explosion a retenti à Beyrouth (Liban), le mardi 4 août 2020. Explosions à Beyrouth
Beyrouth : quatre morts après un incendie et une explosion dans un entrepôt de carburant

Des Libanais de tout le pays viennent balayer les rues, réparer les logements... Dori a pris sa voiture en direction des quartiers les plus touchés : "On n'a pas pu rester à la maison. Il y a des gens qui sont encore coincés. On est encore sous le choc. On a besoin de voir avec nos propres yeux pour y croire".

La plupart de ces jeunes volontaires dénoncent l'absence totale d'aides de l'État pour la reconstruction. En ville, les agents publics sont quasi invisibles. La révolte grondait déjà depuis le début de la crise économique mais, cette fois, les Libanais ont tout perdu. Samedi dernier, ils étaient nombreux à se rassembler place des Martyrs pour manifester.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Explosions à Beyrouth Proche-orient
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants