1 min de lecture Liban

Beyrouth : "Un état de panique comme en temps de guerre", rapporte Monique Younès

INVITÉ RTL - Mardi 4 août, deux énormes explosions ont fait plus de 100 morts et des milliers de blessés dans le port de Beyrouth. Monique Younès, journaliste à RTL se trouve sur place et rapporte une situation apocalyptique comme "en temps de guerre".

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Beyrouth : "Un état de panique comme en temps de guerre", rapporte Monique Younès Crédit Image : IBRAHIM AMRO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès édité par Florise Vaubien

Ce mercredi 5 août est un jour de deuil national au Liban au lendemain des explosions qui ont fait plus de 100 morts et près de 4.000 blessés à Beyrouth. Notre journaliste Monique Younès, était en vacances dans la capitale lorsque le drame s'est produit. Elle décrit une situation apocalyptique qui fait écho aux années de guerre qui ont ravagé le pays 
 
"Il n’y a plus de vitres dans les appartements aux alentours : tout a été soufflé, même à 2 ou 3 km" de l’épicentre. "J’ai entendu un premier bruit sourd comme un tremblement de terre qui a été tout de suite suivi d’une explosion où tout a volé en éclat", détaille Monique Younès. "Au début, j’ai cru que c’était une voiture piégée, je me suis dit ‘ça y est, la guerre recommence, les bombardements reprennent", ajoute-t-elle. Notre journaliste rapporte un quartier "totalement sous le choc" et "un état de panique comme on l’a connu en temps de guerre"
 
Quant à l'origine du drame : "dans un premier temps, il y a eu la rumeur que c’était un bombardement de l’armée israélienne et là tout le monde a paniqué", craignant de revivre la guerre. Finalement, les autorités confirmeront que les 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockée "sans mesures de précaution" sur le port, d’après une annonce du Premier ministre Hassan Diab. "La sidération", pour Monique Younès. "Personne ne pensait que cela existait, les dirigeants libanais sont les premiers responsables de cette catastrophe", estime-t-elle. 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Liban Explosion Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants