2 min de lecture Coronavirus

Mayenne : "L'épidémie est sous contrôle", assure le président du département

INVITÉ RTL - Alors que la Mayenne est pointée du doigt, le président du département, Olivier Richefou, ne veut plus que ses habitants soient stigmatisés.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Mayenne : "L'épidémie est sous contrôle", assure le président du département Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Marie Gingault

L'épidémie de coronavirus reste active en Mayenne avec un taux d'incidence qui largement au-dessus du niveau national. Pourtant, Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne veut dire halte à la stigmatisation. 


"Les chiffres que nous avons sur le département de la Mayenne sont revenus à une situation quasi-normale et ne justifient pas aujourd'hui que nous soyons mis à l'index, ou en tout cas, que nous servions peut-être de laboratoire aux autorités de santé nationales", a dénoncé Olivier Richefou sur RTL.

Pourtant, c'est en Mayenne que le taux d'incidence est le plus élevé en métropole avec 111 cas positif pour 100.000 habitants, selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé (ARS). Des chiffres que le président du département explique par le nombre de tests effectués : "Plus on test plus on trouve".

Je ne veux pas que la Mayenne serve de laboratoire

Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne
Partager la citation

Olivier Richefou explique que comme la Mayenne n'a pas su remonter les chaînes de transmission, "les autorités de santé n'ont pas eu d'autre choix que de lancer une campagne massive" de tests. En effet, comme l'explique le président du département, ce sont 25.000 personnes qui ont été testées en quatre semaines, sur l'objectif massif de tester toute la population, soit 300.000 habitants.

À lire aussi
Des plants séchés d'Artemisia, une plante utilisée pour lutter contre le paludisme en Afrique Afrique
Covid-19 : l'OMS encourage la recherche sur les médecines naturelles en Afrique

Ces 25.000 personnes testées ne représentent que 10% de l'objectif. "On va mettre huit mois à tester tout le monde, c'est impossible", se résigne Olivier Richefou, pour qui le taux d'incidence est trompeur. "La véritable situation tient aussi compte de trois autres taux dont on ne parle pas assez : le taux de personnes en réanimation, et nous n'avons personne en réanimation dans notre département. Le taux d'hospitalisation était hier à cinq personnes hospitalisées, soit un chiffre très inférieur à ce qui existe dans les autres départements. Puis le taux de positivité était tombé hier à 2,4 %, qui est un taux que l'on retrouve dans un département voisin comme la Sarthe". 

Le président du département l'affirme : "L'épidémie est sous contrôle". Selon Olivier Richefou, les Mayennais sont très respectueux et n'ont pas attendus les directives avant de porter consciencieusement le masque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Mayenne Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants