2 min de lecture Racisme

États-Unis : une nouvelle vidéo de racisme ordinaire fait polémique à New York

Dans un hôtel de Manhattan, une jeune femme blanche a délibérément accusé un adolescent noir de lui avoir volé son téléphone avant qu'il ne soit retrouvé dans un taxi. La police de New York et le procureur de Manhattan se sont saisis de l'affaire.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
États-Unis : une nouvelle vidéo de racisme ordinaire fait polémique Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Quentin Marchal

C'est une vidéo qui fait beaucoup parler d'elle aux États-Unis. Publiée le samedi 26 décembre, on y voit un adolescent noir accusé injustement d'avoir volé un téléphone portable, ce qui illustre le racisme ordinaire qui sévit dans le pays. L'affaire a été jugée suffisamment importante pour que la justice s'en saisisse.

Les faits se sont déroulés dans le hall d'un hôtel de Manhattan, à New York. Une femme d'une trentaine d'années portant un masque est énervée et interpelle les employés de l'hôtel car elle a perdu son téléphone et est persuadée que le coupable est un adolescent noir âgé de 14 ans. Si elle ne reconnaît pas la coque de son cellulaire, elle est sûre que c'est bien ce jeune garçon qui lui a enlevé.

Le ton monte et la femme va même jusqu'à demander à l'adolescent de prouver que c'est bien son téléphone. Le manager de l'hôtel semble aller dans son sens avant que la vidéo ne s'interrompe et qu'on apprenne que son portable a été retrouvé dans un taxi puis rapporté à la réception de l'hôtel.

Un phénomène fréquent aux États-Unis

Le père de l'adolescent, qui a enregistré la séquence de cette dispute, a décidé de la publier sur les réseaux sociaux. Keyon Harrold est trompettiste et possède une certaine notoriété après avoir travaillé notamment avec Jay-Z, Beyoncé et Eminem. Il avait réservé une chambre avec son fils dans l'hôtel au moment des faits.

À lire aussi
antisémitisme
L'antisémitisme est "décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane", selon Brunet

Il a publié cette vidéo car elle reflète, selon lui, le racisme ordinaire dont a été victime son fils, alors que le personnel de l'hôtel a instinctivement cru la jeune femme. Faisant beaucoup parler d'elle, la police de New York et le procureur de Manhattan se sont saisis de l'affaire et le maire de New York, Bill de Blasio, a réagi en disant que c'était bien du racisme selon lui.

De son côté, la direction de l'établissement a présenté ses excuses, reconnaissant que ses employés n'avaient pas réagi de façon appropriée. Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit aux États-Unis et ce phénomène a même un nom, les Karen. Ce prénom générique est utilisé pour désigner ces femmes blanches, fières de l'être, pour qui les Afro-Américains sont une menace potentielle.

Beaucoup de vidéos de ce type circulent sur les réseaux sociaux et la plus emblématique est celle d'Amy Cooper, publiée au mois de mai dernier. Cette femme avait appelé la police depuis Central Park car elle se disait menacée par un homme noir alors que celui-ci était juste venu observer les oiseaux et lui demandait de garder son chien en laisse comme le stipule le règlement du parc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Vidéo New York
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants