2 min de lecture Justice

États-Unis : une enceinte connectée pour résoudre un meurtre ?

La justice américaine souhaite qu'Amazon lui livre les enregistrements captés par l'enceinte connectée d'un homme accusé de meurtre.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : une enceinte connectée pour résoudre un meurtre ? Crédit Image : Grant HINDSLEY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

Dans une affaire de meurtre, la justice américaine va auditionner un témoin un peu particulier. Le fait divers pourrait être résolu grâce à l’assistant personnel Alexa. Vous savez ces petits appareils, ces enceintes connectées. Amazon en a vendu 100 millions, il y a aussi celle de Google. Ces enceintes répondent à vos ordres, mais gardent leurs oreilles grandes ouvertes au cas où vous les appeliez, donc elles peuvent potentiellement capter tout ce qui se dit dans une pièce.

Dans cette histoire, qui se passe en Floride, la police pense qu'Alexa a peut-être été le témoin d’un meurtre. Et l’accusé pense au contraire qu'Alexa va être la preuve qui le disculpera. Adam Crespo est inculpé pour la mort de sa petite amie Silvia. La jeune femme a été poignardée à la poitrine. Enfin, le terme "poignardé" n’est pas exact, ce n’était pas un couteau, c’était une lance. Et on ne sait pas ce qui s’est passé.
Selon la version de Crespo : ils se disputent, il tire Sylvia par les chevilles pour la tirer du lit. Au pied du lit se trouve une lance avec une lame de métal de 30 centimètres. Toujours d'après l'accusé, elle attrape la lance, il se détourne, et là il a entendu un bruit, il se retourne vers elle, et il voit que la lame de la lance a pénétré dans la poitrine de sa petite amie. Il sort la lame de son corps. Selon les médecins qui ont ensuite examiné son corps, la lame a transpercé son sternum de travers.

Amazon a déjà fourni des enregistrements par le passé, mais ...

Les enquêteurs ne croient pas à ce récit, et pensent que Crespo l’a tué. C’est pour cela que la police a réclamé à Amazon les enregistrements des deux enceintes connectés du domicile. Les autorités sont est en train de les analyser. On ne sait pas bien ce qu'Alexa a pu capter, car Amazon répète à ses clients que l’enceinte ne se réveille que si on l’appelle, si on dit son nom, par exemple. Mais seul l'entreprise de Jeff Bezos sait exactement ce que l’enceinte peut entendre et envoyer comme information quand elle est en demi-sommeil.

Il y a un précédent, il y a 4 ans. Dans une autre affaire de meurtre, Amazon avait accepté de fournir les enregistrements d’une entente connectée, mais seulement parce que l’accusé était d’accord. Et ça l’a aidé à obtenir ensuite un abandon des charges, car Alexa avait prouvé que l’accusé était au lit, dans sa chambre, quand une autre personne s’était noyé dans le jacuzzi. L’enregistrement avait donné du crédit à la défense qui expliquait que c’était un accident et pas un meurtre. Mais Amazon est généralement réticent à fournir des données aux enquêteurs, et ne le fait que si elle y est obligée, par une décision de justice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Amazon Enceinte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants