1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : rentré à la Maison Blanche, Trump n'est pas tiré d'affaire
2 min de lecture

États-Unis : rentré à la Maison Blanche, Trump n'est pas tiré d'affaire

Tandis que le président américain est sorti de l'hôpital, son médecin a finalement admis que l'état initial de son patient avait été plus grave que ce qui avait été officiellement déclaré.

Donald Trump, après sa sortie de l'hôpital, le 5 octobre 2020
Donald Trump, après sa sortie de l'hôpital, le 5 octobre 2020
Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Marie Gingault & AFP

Après trois nuits d'hospitalisation, Donald Trump a fait un retour remarqué à la Maison Blanche, une mise en scène digne d'un film hollywoodien. Le président américain est descendu de l'hélicoptère, a traversé la pelouse en saluant les caméras, puis a grimpé les marches vers le balcon de sa résidence.


Depuis ce dernier, il a retiré son masque puis levé les pouces en l'air. Comme un défi pour Donald Trump, qui a toujours montrer son désaccord avec le port du masque. Toutefois, bien que le milliardaire soit sorti de l'hôpital, il est toujours contaminé par le coronavirus. Et si le président des États-Unis minimise son état de santé depuis sa contamination, le médecin présidentiel a fini par admettre que l'état initial de Donald Trump avait été plus grave que ce qui avait été officiellement déclaré dans un premier temps.

Le candidat républicain à sa propre réélection avait reconnu lundi soir dans une vidéo qu'il ne se "sentait pas bien" avant son hospitalisation. Le Dr Conley a alors finalement admis que Donald Trump avait bien eu besoin d'une mise sous oxygène pendant environ une heure vendredi à la Maison Blanche, ce qu'il avait nié jusqu'alors. C'est cet épisode jugé suffisamment inquiétant qui a entraîné la décision de l'hospitaliser le soir même.

Le médecin de Donald Trump a poursuivi ses révélations en indiquant qu'il avait eu aussi un autre épisode de baisse de la saturation en oxygène, samedi matin. Le même jour, les médecins ont administré au milliardaire un troisième traitement : la dexaméthasone, un corticoïde efficace contre les formes graves du Covid-19. Il avait préalablement reçu l'antiviral remdesivir et du cocktail expérimental de la société Regeneron, qu'il a reçus dès le vendredi.

Je ne me sentais pas bien

Donald Trump - Président américain
À lire aussi

Malgré tout, Donald Trump a annoncé dans une vidéo publiée sur Twitter, qu'il reprendrait "bientôt" la campagne présidentielle. Lundi soir, il a également appelé les Américains à "sortir" de chez eux tout en étant "prudents". À noter que les États-Unis ont perdu 200.000 citoyens du coronavirus. "N'en ayez pas peur, vous allez le battre", a déclaré le président américain à propos du virus avant d'ajouter "sortez, soyez prudents". "Ne le laissez pas contrôler vos vies", a-t-il également ajouté dans la vidéo.

Dans celle-ci, le milliardaire républicain a également parlé de son propre cas, se disant possiblement "immunisé". "J'étais en première ligne, j'ai dirigé (...) Je sais qu'il y a un risque""Je ne me sentais pas bien" avant l'hospitalisation, a-t-il tout de même admis avant d'assurer néanmoins qu'il aurait pu sortir de l'hôpital "il y a deux jours".

"Nous avons les meilleurs médicaments du monde, tout se passe très rapidement, ils sont tous en train d'être approuvés et les vaccins vont arriver d'un instant à l'autre", a conclu le président américain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/