1 min de lecture États-Unis

VIDÉO - États-Unis : quand Trump régale ses invités avec des burgers et des pizzas

"Nous avons commandé du fast-food américain et c'est moi qui paye", a affirmé le président américain, mettant en avant les contraintes du "shutdown".

>
États-Unis : quand Trump régale ses invités avec des burgers et des pizzas Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : M6/Pascal Melkonian | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Des hamburgers et des pizzas servis comme repas aux invités de la Maison Blanche, l'image a de quoi surprendre. C'est pourtant bien le dîner auquel ont eu droit lundi 14 janvier les joueurs de l'équipe de football des Clemson Tigers, reçus par Donald Trump pour célébrer leur victoire en championnat.

Un menu original dû au "shutdown", qui paralyse les administrations américaines depuis 25 jours. "Nous avons commandé du fast-food américain et c'est moi qui paye", a assuré Donald Trump devant les caméras. "C'est à cause du shutdown, comme vous le savez... Beaucoup de hamburgers, de pizzas, je pense qu'ils vont préférer ça à tout ce que nous aurions pu leur offrir", a expliqué le président américain à son arrivée à la Maison Blanche après une journée à La Nouvelle-Orléans. 

Donald Trump a ensuite été interrogé sur son sur son fast-food préféré, mais le magnat de l'immobilier a esquivé : "Si c'est américain, j'aime ça. Tout est américain". "Plutôt McDonald's ou Wendy's?", a insisté un journaliste. "Je les aime tous", a répondu Donald Trump. "Que des bonnes choses, de la super nourriture américaine". 

Le "shutdown" le plus long de l'histoire

Les Américains font actuellement face au plus long "shutdown" de leur histoire, provoqué par un blocage autour des discussions budgétaires entre le président républicain, qui réclame le financement d'un mur à la frontière avec le Mexique, et ses adversaires démocrates, qui s'y opposent. 

À lire aussi
Une image de la police américaine (Image d'illustration) États-Unis
Californie : une fusillade lors d'une soirée fait au moins 4 morts

Ce "shutdown" a contraint nombre de fonctionnaires fédéraux, y compris certains travaillant à la Maison Blanche, à rester chez eux, l'État n'étant pas en mesure de les payer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Fast food Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants