2 min de lecture États-Unis

Les actualités de 5h - Mur anti-migrants : Donald Trump persiste et signe

Le Président américain réclame toujours près de 5,7 milliards de dollars nécessaires à sa construction. Lors de son allocution solennelle, il a évoqué une "barrière en acier" plutôt qu'un "mur en béton".

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 5h - Mur anti-migrants : Donald Trump persiste et signe Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Léa Stassinet

Donald Trump ne lâche rien. Alors qu'une partie des services publics américains est à l'arrêt depuis le début du "shutdown" il y a deux semaines, le président américain n'a pas transigé sur le sujet qui a pourtant mis le feu aux poudres : la construction de son mur anti-migrants à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. 

Lors d'une allocution très solennelle diffusée depuis la Maison Blanche, le chef d'État a reculé sur une seule chose : son nom. Il a préféré parlé de "barrière en acier" plutôt que de "mur en béton". Un ton finalement moins virulent que d'habitude mais sur le fond, la même détermination. 

Deux choses a retenir : il n'a finalement pas déclenché l'urgence nationale qui aurait pu débloquer des fonds militaires pour bâtir le mur, ses conseillers lui ont fait comprendre que ça risquait d'être jugé illégal. Ensuite, les chefs démocrates ont répondu dans la foulée que le président prenait les Américains en otage et ne faisait que créer de toutes pièces une crise. Hors, c'est avec eux que Donald Trump doit trouver un compromis pour mettre fin à la paralysée de l'administration fédérale. C'est donc mal parti.

À lire aussi
Une voiture de police américaine (illustration). meurtre
États-Unis : un couple inculpé pour avoir tué son fils, dont il avait signalé la disparition

À écouter également dans ce journal

"Gilets jaunes" - Le mouvement inquiète toujours les commerçants, qui sont soutenus par l'État. Les mesures d'aides ont été prolongées. Au total, 58.000 personnes sont au chômage partiel en raison des blocages. Et c'est dans ce contexte que s'ouvrent aujourd'hui la période des soldes. 

Politique - Le Rassemblement national dévoile ce mercredi 9 janvier sa liste pour les élections européennes. Sur cette liste conduite par le jeune Jordan Bardella (23 ans), figure Thierry Mariani, ancien ministre de Nicolas Sarkozy qui vient de quitter Les Républicains pour rejoindre le RN. 

Football - Strasbourg premier qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la ligue. Les Alsaciens ont fait sensation en battant Lyon mardi soir sur le score de 2-1. Au programme ce mercredi : Monaco-Rennes à 18h45 et Bordeaux-Le Havre ainsi que PSG-Guingamp, qui seront à suivre à partir de 21h05. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Immigration Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796170638
Les actualités de 5h - Mur anti-migrants : Donald Trump persiste et signe
Les actualités de 5h - Mur anti-migrants : Donald Trump persiste et signe
Le Président américain réclame toujours près de 5,7 milliards de dollars nécessaires à sa construction. Lors de son allocution solennelle, il a évoqué une "barrière en acier" plutôt qu'un "mur en béton".
https://www.rtl.fr/actu/international/les-actualites-de-5h-mur-anti-migrants-donald-trump-persiste-et-signe-7796170638
2019-01-09 05:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F12W6v_ianorw8KMhmN1GA/330v220-2/online/image/2018/1023/7795288612_donald-trump-en-campagne-au-texas-le-22-octobre-2018.jpg