1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Melania Trump accusée d'avoir utilisé une boîte mail privée

VU DANS LA PRESSE - En 2016, la campagne Trump avait reproché à Hillary Clinton son utilisation d'une adresse e-mail privée. Une ancienne conseillère de Melania Trump affirme que la Première dame aurait adopté cette même pratique.

La première Dame des États-Unis, Melania Trump, le 5 avril 2017.
La première Dame des États-Unis, Melania Trump, le 5 avril 2017. Crédit : AFP / SAUL LOEB
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Le sujet revenait régulièrement lors de l'élection américaine de 2016 : Donald Trump reprochait à sa rivale de l'époque, Hillary Clinton, son utilisation d'une adresse mail privée dans le cadre de son travail gouvernemental, qui avait fait l'objet d'une enquête du FBI. Quatre ans plus tard, c'est au tour de l'épouse du président américain, Melania Trump, de se voir reprocher des faits similaires.

Le Washington Post rapporte que la Première dame a utilisé "régulièrement" des boîtes mails hébergés par les domaines de l'organisation Trump et MelaniaTrump.com et échangé avec l'application iMessage et la messagerie cryptée Signal. Certains de ces échanges concernaient des affaires publiques, comme le recrutement d'employés gouvernementaux ou le financement de la cérémonie d'inauguration de Donald Trump.

L'utilisation de comptes privés dans un cadre public est une pratique litigieuse aux États-Unis. Si elle est techniquement autorisée, elle peut créer certaines difficultés, les messages devant pouvoir être livrés à la justice en cas d'enquête. L'échange d'informations confidentielles via des serveurs privés est en revanche interdit.

Un problème déjà soulevé dans l'administration Trump

Winston Wolkoff, une ancienne conseillère de Melania Trump, révèle cette méthode de communication dans un livre à venir à propos de son temps passé aux côtés de la Première dame. 

À lire aussi
Un golden retriever (illustration) Coronavirus États-Unis
Aux États-Unis, un hôpital recrute un chien pour réconforter les soignants

Plusieurs commentateurs de la vie américaine ont confronté cette révélation aux accusations de Donald Trump à l'encontre d'Hillary Clinton en 2016, lorsque le président avait considéré que l'utilisation d'un serveur privé par l'ancienne secrétaire d'État était un scandale "pire que Watergate". 

Des accusations similaires ont aussi été soulevées à l'encontre de la fille du président, Ivanka Trump, et son gendre, Jared Kushner. Son secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a lui aussi utilisé des comptes privés dans le cadre de ses fonctions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Melania Trump Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants