2 min de lecture Donald Trump

États-Unis : l'auteur d'une tribune explosive contre Donald Trump révèle son identité

L’auteur d’une tribune anonyme anti-Trump a dévoilé son identité, mercredi 28 octobre. Miles Taylor, ancien chef d'un cabinet ministériel, avait décrit un président "mesquin", "impétueux" et "inefficace".

Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020.
Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020. Crédit : SAUL LOEB / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Un président "mesquin", "impétueux" et "inefficace"... Celui qui était l'auteur d'une tribune anonyme explosive à l’encontre de Donald Trump a dévoilé son identité, mercredi 28 octobre. Miles Taylor, ancien chef de cabinet du ministre de la Sécurité intérieure (DHS) John Kelly, avait dénoncé le comportement instable du président américain dans un texte publié en 2018 par le New York Times. Une révélation qui a valu de vives critiques au quotidien qui avait affirmé que l’auteur de la tribune était un "haut responsable" du gouvernement.

Miles Taylor a dévoilé son identité dans une tribune publiée sur le site Medium et intitulée "Pourquoi je ne suis plus anonyme". "Nous ne devons pas le silence au président. Nous lui devons, et au peuple américain, la vérité", a écrit le fonctionnaire, qui a travaillé au ministère de la Sécurité intérieure entre janvier 2017 et l'été 2019. Celui qui affirmait dans sa tribune que le président nuisait "à la bonne santé" de la république a par ailleurs assuré qu’il était "un républicain" et qu’il voulait" que ce président ait du succès". 

"Un livre bidon" pour Donald Trump

"Trop souvent en temps de crise, j'ai vu Donald Trump prouver qu'il n'a pas de caractère et que ses faiblesses personnelles ont provoqué des échecs de leadership qui peuvent se mesurer en pertes de vies américaines", a expliqué l'ancien Miles Taylor. Il affirme que de nombreux membres du gouvernement partageaient son avis. D’après l’ancien responsable, "la majorité ont hésité à s'exprimer par peur de représailles".

En meeting de campagne dans l'Arizona, Donald Trump a répondu avec ironie à l’annonce de son identité. À moins d'une semaine de l'élection présidentielle, il a évoqué "un type qui n'a jamais travaillé à la Maison Blanche" et qui a écrit "un livre bidon". Le président américain a également estimé que le fonctionnaire devrait être poursuivi en justice. 

À lire aussi
Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020. États-Unis
Présidentielle américaine : revers judiciaire pour Trump en Pennsylvanie

Sarah Matthews, porte-parole de la Maison Blanche, a de son côté dénoncé un "perdant fini", tout en pointant du doigt le New York Times pour avoir garanti l'anonymat à "un responsable de rang inférieur".

Un président "mesquin", "impétueux" et "inefficace".

Dans son texte, "Anonyme" racontait comment lui et d'autres se sont efforcés de lutter de l'intérieur contre les "pires penchants" d'un président au leadership "mesquin", "impétueux" et "inefficace". Après la diffusion de la tribune, Donald Trump avait crié à la "trahison" et traité l'auteur anonyme de "lâche". Un an plus tard, "Anonyme" publiait le livre "A Warning" ("Un Avertissement"), un "témoignage choquant, de première main, sur le président Trump et son travail", avait déclaré son éditeur.

Pour justifier son choix de garder l’anonymat dans un premier temps, Miles Taylor a expliqué qu’il voulait que "l'attention se porte sur les arguments eux-mêmes", plutôt que d'offrir au président une occasion de "détourner l'attention par des insultes mesquines et des noms d'oiseaux".

Alors que l'élection présidentielle approche, l'ancien chef de cabinet du ministre de la Sécurité intérieure (DHS) John Kelly a appelé les électeurs républicains à "mettre le pays au-dessus du parti" et à voter pour le candidat démocrate Joe Biden. "Je pense que la décence de Joe Biden nous rassemblera là où la malhonnêteté de Donald Trump nous a déchirés", a-t-il estimé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Élections américaines Tribune
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants