1 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : les ventes d'armes à feu ont explosé en 2020

REPORTAGE - En cette année présidentielle, cinq millions d'Américains ont acheté une arme à feu pour la première fois.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Présidentielle américaine : les ventes d'armes à feu ont explosé en 2020 Crédit Image : CHANDAN KHANNA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Thomas Pierre

À une semaine de l'élection présidentielle, la crainte monte toujours autour d'un éventuel regain de violence post-électoral. Dans la banlieue d'Atlanta, en Georgie, les ventes d'armes ont ainsi explosé. 

C'est la star des pistolets du moment, bien en évidence, dans la vitrine de Paulus, vendeur d'armes : "C'est une édition spéciale 45e président des États-Unis. Il est décoré avec le nom du président Trump et une partie du drapeau américain"Donald Trump dont l'axe de campagne est la protection absolue du deuxième amendement sur le port d'armes. 

Le secteur ne connaît pas la crise. Bien au contraire, en magasin ou par téléphone, Paulus n'arrête pas : "la principale motivation, c'est la peur, se protéger d'actions violentes ou de pillages, protéger sa famille. À coup sur, le contexte politique favorise la vente d'armes."

"On vendait tout le stock en 10 minutes"

Plus d'armes veut dire plus de munitions. Dans l'arrière boutique, quatre hommes travaillent à leur reconditionnement. Les douilles sont lavées, vérifiées et réarmées. La crise sanitaire et les manifestations contre les violences policières ont suscité cette frénésie. "Au moment du pic, il y a quelques mois, on avait entre 50 et 60 personnes qui attendaient à l'extérieur à l'ouverture du magasin. On vendait tout le stock en 10 minutes", raconte Paulus. 

À lire aussi
En 2016, quand Antony Blinken, futur chef de la diplomatie de Joe Biden, vantait Paris : "la ville la plus remarquable du monde" États-Unis
En 2016, Antony Blinken vantait Paris, "la ville la plus remarquable du monde"

Jusqu'à 30.000 munitions peuvent sortir d'ici chaque jour. Les acheteurs disent que c'est pour s'entraîner ou pour stocker. Au cas où. 400 millions d'armes à feu circulent aux États-Unis. Rien qu'en 2020, cinq millions de personnes en ont acheté une pour la première fois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Armes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants