1 min de lecture Racisme

États-Unis : des manifestants abattent la statue d'un général confédéré

Des manifestants ont mis à terre l'unique statue d'Albert Pike, un général sudiste confédéré. Donald Trump a appelé à l'arrestation des antiracistes et dénoncé une "honte pour le pays".

À Washington, des habitants se prennent en photo devant la statue d'Albert Pike abattue par des manifestants antiracistes
À Washington, des habitants se prennent en photo devant la statue d'Albert Pike abattue par des manifestants antiracistes Crédit : Eric BARADAT / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

L'unique statue d'un général confédéré de la capitale américaine a été abattue. Des militants antiracistes ont fait tomber le monument, selon des images diffusées par des télévisions américaines, ce vendredi 19 juin. 

ABC7 montre des images d'un feu sur la statue du général Albert Pike, mise à terre par plusieurs dizaines de manifestants qui ont scandé le slogan "Black lives matter" (les vies noires comptent). NBC a filmé les manifestants qui projetaient un liquide inflammable sur la statue dont le visage a été recouvert de peinture rouge, à proximité d'un poste de police. 

Le Président américain Donald Trump a réagi sur Twitter pour dénoncer que "la police de Washington DC ne fait pas son travail lorsqu'elle regarde la statue être abattue et brûlée. Ces personnes devraient être immédiatement arrêtées. Une honte pour notre pays", a-t-il écrit.

Plusieurs monuments dédiés à des personnalités confédérées de la guerre de Sécession ont été détruits ces dernières semaines outre-Atlantique. Depuis la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans morts par un policier blanc qui l'interpellait, des manifestations et émeutes ont éclatées aux États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Manifestations États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants