1 min de lecture Gouvernement

États-Unis : après les violences au Capitole, une ministre de Trump démissionne

Elaine Chao, ministre des Transports et épouse du chef des sénateurs républicains, a donné sa démission, "troublée" par les violences de la veille.

Elaine Chao, la secrétaire d'Etat aux Transports, a démissionné.
Elaine Chao, la secrétaire d'Etat aux Transports, a démissionné. Crédit : AFP
Pierre Griner et AFP

Elle est la première à quitter le gouvernement suite aux violences survenue au Capitole, mercredi 6 janvier : la ministre américaine des Transports, Elaine Chao, a annoncé, jeudi 7 janvier, sa démission, mentionnant son "trouble" face aux événements qui ont secoué la capitale américaine la veille.

"Notre pays a vécu un événement traumatisant, totalement évitable (...) qui m'a tellement troublée que je ne peux pas l'ignorer", a justifié dans un communiqué celle qui est, à la ville, l'épouse du chef des sénateurs républicains Mitch McConnell.

Pour rappel, des partisans de Donald Trump avaient fait irruption dans le Capitole, siège du parlement américain, interrompant par la même occasion une session spécialement dédiée à la validation de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle. La démission d'Elaine Chao a été fraîchement accueillie par les élus démocrates, qui réclament la mise à l'écart du pouvoir de Donald Trump après les violences commises par ses partisans. 

Invoquer le 25e amendement

Si la ministre "trouve les événements de mercredi à ce point répréhensibles, elle devrait convaincre le cabinet d'invoquer le 25e amendement, et non pas abdiquer la fonction qui lui permet de le faire", a souligné l'élue démocrate de la Chambre des représentants, Alexandria Ocasio-Cortez. Cette dernière estime que démissionner 13 jours avant la fin du mandat de Donald Trump n'était "pas grand chose de plus que des tentatives de se protéger".

À lire aussi
procès
Mort de George Floyd : le procès "est un test pour la justice américaine", assure une experte

"Ces démissions ne veulent rien dire désormais. Des rats qui quittent le navire en train de couler", a tonné une autre élue de la Chambre, Jackie Speier. "Ils devraient invoquer le 25e amendement." L'article 4 du 25e amendement permet en effet d'écarter du pouvoir le président des États-Unis au profit de son vice-président. À moins de deux semaines de l'investiture de Joe Biden, la procédure n'a aucune chance d'aboutir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Donald Trump Parti républicain
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants