2 min de lecture Arnaque

États-Unis : Anna Sorokin, la fausse héritière qui fascine l'Amérique

Anna Delvey, de son vrai nom Anna Sorokin, est parvenue à escroquer 250.000 euros à la haute société new-yorkaise en se faisant passer pour une héritière. Elle a été reconnue coupable lors de son procès et risque 15 ans de prison.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : Anna Sorokin, la fausse héritière qui fascine l'Amérique Crédit Image : TIMOTHY A. CLARY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

Un procès d’une jeune femme fascine actuellement l’Amérique car il incarne bien les excès et les fantasmes de notre époque. Partout à Manhattan, une femme qui se faisait appeler Anna Delvey, racontait à tous les mondains, les célébrités, les millionnaires, qu’elle était une riche héritière allemande. 

On l’apercevait en Gucci, en Saint Laurent, dans les soirées élégantes, les galas de bienfaisances, les boites de nuit où il faut être vu, les hôtels où il est chic de vivre à plein temps et les pages people du New York Post qui sont une institution à New-York. Elle distribuait même des pourboires généreux aux serveurs, parfois 100 dollars. En fait, elle a compris qu’à Manhattan, l’argent, la célébrité, la beauté et le pouvoir vont souvent ensemble. 

En réalité, Anna Delvey n’existe pas. La jeune femme qui a été jugée n’est pas allemande mais russe et s’appelle Anna Sorokin. Elle n’est pas héritière, son père était chauffeur routier, puis a monté une affaire de climatiseurs en Allemagne. Elle a ensuite fait un stage à Paris, avant de partir pour New York. Elle a été condamnée pour avoir escroqué 275.000 dollars. On connaîtra la semaine prochaine sa peine, elle risque jusqu’à 15 ans de prison.

Une adaptation à venir sur Netflix

Mais alors, comment est-elle parvenue à se faire passer pour une autre ? En fait, son style de vie, ses hôtels, ses vêtements, ses voyages, elle le faisait payer par d’autres. Elle avait même réussi à convaincre le dirigeant d’une compagnie d’aviation de la laisser volet en jet privé. Son avocat a dit à l’audience qu’elle s’en tenait à une règle, "Fake it until you make it", fais semblant jusqu’à ce que tu y arrives. "C’est immoral, malhonnête, mais était ce pour autant une activité criminelle ?" a demandé son avocat.

À lire aussi
La 14e édition du festival Hellfest, à Clisson (44) justice
Hellfest : un informaticien condamné pour avoir piraté la billetterie du festival

Il a tenté de convaincre le jury que c’était des cadeaux, mais Anna Sorokin a bien été condamné pour vols. Son avocat a néanmoins réussi à lui épargner une condamnation plus grave, pour escroquerie car elle avait tenté d’obtenir un prêt de 22 millions de dollars.

Un véritable scénario de Hollywood et son histoire va être adoptée pour Netflix par Shonda Rhimes, la scénariste et productrice de Grey’s Anatomy, Scandal. Un autre film est en préparation pour la chaîne HBO.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arnaque Escroquerie Femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants