1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. ÉDITO - Le coup de cœur d'Alba Ventura pour le premier astronaute handicapé
2 min de lecture

ÉDITO - Le coup de cœur d'Alba Ventura pour le premier astronaute handicapé

Ce vendredi, Alba Ventura fait part de son admiration pour John McFall, le premier parastronaute, qui pourra effectuer sa première mission spatiale dans les dix prochaines années.

L'Anglais et athlète handisport John McFall sera le premier astronaute handicapé à voyager dans l'espace
L'Anglais et athlète handisport John McFall sera le premier astronaute handicapé à voyager dans l'espace
Crédit : Joël SAGET / AFP
UN POINT C'EST TOUT - Le coup de cœur d'Alba Ventura pour le premier astronaute handicapé
00:02:01
ÉDITO - Le coup de coeur d'Alba Ventura pour le premier astronaute handicapé
00:02:01
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Joanna Wadel

Ce matin, Alba Ventura fait part de son coup de cœur pour un parastronaute. Un nouveau mot, puisque pour la première fois depuis les débuts de la conquête spatiale, il y aura un jour un astronaute handicapé dans l'espace. Ce dernier se nomme John McFall, il est anglais et il a 41 ans. 

Le spationaute s'est retrouvé amputé d'une jambe à 19 ans à la suite d'un accident de moto. Ce qui ne l'a pas empêché de devenir un athlète handisport et d'obtenir le bronze au 100 mètres, aux Jeux Olympiques de Pékin. Son handicap ne l'a pas non plus empêché de mener de brillantes études : il est docteur en traumatologie et en orthopédie

Ce vendredi 25 novembre, le Britannique a été sélectionné parmi 23.000 candidats, dont 257 handicapés, par l'Agence spatiale européenne. Un dépassement et une résilience qui poussent à l'admiration. Comment après avoir vécu un tel traumatisme, arrive-t-on à se hisser au sommet ? 

Une belle histoire, qui fait d'ailleurs penser à celle de Pauline Déroulèdejoueuse de tennis qui se prépare pour les JO de Paris. L'athlète a, elle aussi, été victime d'un grave accident, percutée par un automobiliste très âgé. Elle a perdu sa jambe. C'est malgré tout sur son lit d'hôpital qu'elle a dit : "Je vais faire les JO". Une force mentale incroyable, qui n'est pas donnée à tout le monde. 

Un premier voyage d'ici dix ans

À lire aussi

John McFall partage donc cela avec Pauline et avec d'autres. Le travail qui l'attend c'est, concrètement : comment faire voyager dans l'espace une personne handicapée ? Des modifications dans la capsule et des aménagements sont-ils prévus ? L'apesanteur sera-t-elle un avantage, ou un inconvénient pour lui ? Devra-t-il porter une prothèse ou non ? 

S'il coche les cases, l'athlète pourra s'envoler dans les dix prochaines années. Toutefois, John McFall a passé les sélections les plus difficiles au monde, il a prouvé qu'intellectuellement et psychologiquement, il avait les mêmes qualités que Thomas Pesquet. Il est un astronaute à part entière.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.