2 min de lecture Connecté

Donald Trump veut lancer son propre réseau social d'ici cet été

Exclu de Twitter après l'invasion du Capitole début janvier, Donald Trump doit se contenter de communiqués pour faire entendre sa voix. Mais l'ancien président des États-Unis entend bien faire son grand retour avec sa propre plateforme.

Donald Trump
Donald Trump Crédit : Donald Trump : va-t-il quitter la Maison Blanche plus tôt que prévu ?
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Banni de Twitter en début d'année, Donald Trump pourrait être de retour sur les réseaux sociaux avant cet été. L'hypothèse a été formulée dimanche 21 mars par Jason Miller, l'un des conseillers de l'ancien président américain, sur la chaîne de télévision conservatrice américaine Fox News. Selon lui, le milliardaire reviendra avec sa propre plateforme afin de "changer les règles du jeu".

"Je pense que nous allons voir le président Trump de retour sur les réseaux sociaux probablement dans deux ou trois mois avec sa propre plateforme", a-t-il affirmé. L'ancien conseiller n'a pas fourni davantage de précisions sur les contours de cette plateforme, soulignant seulement que des réunions se tiennent régulièrement à Mar-a-Lago, la résidence de l'ancien chef d'État américain en Floride.

Donald Trump, 74 ans, a été déclaré persona non grata de Twitter, où il était suivi par près de 90 millions d'abonnés, quelques jours après l'invasion du Capitole par ses supporters, le 6 janvier. Le président sortant républicain avait alors également été écarté de la plupart des autres plateformes sociales, de Facebook à YouTube en passant par Reddit ou TikTok. 

Trump veut changer les règles du jeu

L'ancien locataire de la Maison Blanche doit pour l'instant se contenter de communiqués de presse pour faire entendre sa voix. Mais il aurait été approché par de nombreuses sociétés et serait en négociations avec certaines pour bâtir une nouvelle plateforme. Jason Miller promet quelque chose "d'énorme" qui va "complètement changer les règles du jeu" et "attirer des dizaines de millions de nouveaux utilisateurs". 

À lire aussi
disparition
États-Unis : une femme portée disparue vivait recluse dans une forêt depuis des mois

Donald Trump avait déjà exprimé sa volonté de lancer son propre réseau social dans la foulée de son éviction de Twitter le 8 janvier. "J'avais prédit que cela arriverait. Nous sommes en négociation avec d'autres sites alternatifs et regardons la possibilité de créer notre propre plateforme dans un futur proche. Nous ne serons pas réduits au silence", promettait-il alors. 

Certains de ses partisans ont trouvé refuge sur des réseaux ultraconservateurs alternatifs, comme Gab ou Parler, qui font la promotion d'une plus grande liberté d'expression et dénoncent le monopole de Twitter sur le discours politique. Mais Donald Trump n'a jamais eu de profil officiel sur les deux réseaux sociaux même si des pourparlers ont été ouverts avant l'élection.

Donald Trump a quitté la Maison Blanche le 20 janvier. Toujours très influent au parti Républicain et plus largement chez les conservateurs américains, il n'exclut pas de se représenter à la présidentielle de 2024. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Réseaux sociaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants