1 min de lecture Twitter

États-Unis : banni de Twitter, Donald Trump va-t-il créer sa propre plateforme ?

Après s'être fait suspendre son compte Twitter, Donald Trump a exprimé sa volonté de "créer sa propre plateforme dans un futur proche".

Etats-Unis : Donald Trump ratifie le plan de relance de l'économie
Etats-Unis : Donald Trump ratifie le plan de relance de l'économie Crédit : ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Ce vendredi 8 janvier, Twitter a décidé de suspendre "de façon permanente" le compte de Donald Trump, évoquant les risques "de nouvelles incitations à la violence". Remonté contre ce bannissement de son réseau social favori, le président américain s'est donc servi le lendemain, de son compte officiel @POTUS (President of the United States), pour exprimer son mécontentement. 

"Twitter est allé encore plus loin dans son musellement de la liberté d'expression, et ce soir, les employés de Twitter ont coordonné avec les démocrates et la gauche radicale le retrait de mon compte de leur plateforme, pour me faire taire moi - et VOUS, les 75.000.000 de grands patriotes qui ont voté pour moi", avait écrit Donald Trump, depuis le compte de la présidence américaine.

Donald Trump a poursuivi en exprimant sa volonté de lancer sa propre plateforme. "J'avais prédit que cela arriverait. Nous sommes en négociation avec d'autres sites alternatifs et regardons la possibilité de créer notre propre plateforme dans un futur proche", a-t-il écrit. "Nous ne serons pas réduits au silence".

Des tweets supprimés aussitôt par Twitter

Quelques instants après leur publication, Twitter a retiré cette série de messages écrits par Trump. "Utiliser un autre compte pour éviter la suspension est contre nos règles", a expliqué un porte-parole du réseau social. "Nous avons donc pris des mesures contre les récents tweets sur le compte @POTUS."

À lire aussi
Des militants QAnon à la convention républicaine, le 24 août. États-Unis
États-Unis : Twitter supprime 70.000 comptes liés à la mouvance QAnon

"Les comptes gouvernementaux comme @POTUS et @WhiteHouse ne seront pas suspendus de façon permanente mais nous allons prendre des mesures pour limiter leur utilisation", a-t-il précisé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Twitter Donald Trump États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants