2 min de lecture États-Unis

Donald Trump : ce que contient le livre de son ancien conseiller John Bolton

Dans son livre intitulé "The Room Where It Happened, A White House memoir", l'ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche dresse un portrait très critique de la présidence Trump.

micro generique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Donald Trump : ce que contient le livre de son ancien conseiller John Bolton Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Sarah Ugolini

La Maison Blanche essaie d'empêcher la publication du livre de John Bolton, l'ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump. Un juge fédéral vient d'ailleurs d'être saisi. On connaît désormais le contenu de cet ouvrage explosif.

Dans ce livre signé Bolton, qui a été pendant près de 18 mois l'un de ses plus proches conseillers, voici quelques adjectifs pour décrire le président des États- Unis : "erratique", "irrationnel", "stupide", "incroyablement mal informé". C’est d'ailleurs l’un des aspects le plus stupéfiants de ces extraits qui ont été transmis par l’éditeur : l’ignorance du Président, l’homme le plus puissant du monde, racontée par son ancien collaborateur. 

Donald Trump demande par exemple si la Finlande fait partie de la Russie. Il est également surpris d’apprendre que le Royaume-Uni est une puissance nucléaire. Il dit que ce serait, je cite, "cool" d’envahir le Venezuela qui, dit-il, fait "vraiment partie des États-Unis". 

Trump aurait demandé l’aide de la Chine pour sa réélection

On apprend aussi dans le livre de John Bolton que le Président Trump a été plus près qu’on ne l’imaginait de retirer les États-Unis de l’OTAN. John Bolton donne des exemples de moments où Donald Trump a demandé l’aide de pays étrangers pour se faire réélire. 

À lire aussi
Des poux le 30 janvier 2009 à Tours hygiène
États-Unis : une fillette de 12 ans décède d'une infestation de poux

C’était le cœur du procès en destitution du président américain et Bolton reproche aux démocrates d’avoir restreint le champ de la procédure à l’Ukraine, car l’ancien conseiller à la sécurité nationale confirme effectivement que le président a demandé l’aide de l’Ukraine pour enquêter sur le fils Biden, mais surtout a demandé l’aide de la Chine pour sa réélection.

Selon le livre, Donald Trump a supplié le président Xi d’acheter des produits agricoles américains pour l’aider à gagner des états ruraux lors de la présidentielle. Donald Trump "implorait Xi pour s’assurer qu’il gagnerait", écrit Bolton. Il soulignait auprès du président chinois "l’importance d’une augmentation des achats chinois de soja et de blé pour son résultat électoral". Toujours concernant la Chine, le Président Trump a proposé de faire arrêter des investigations de la justice américaine visant des entreprises chinoises pour obtenir l’aide du président Xi. 

"Accorder des faveurs aux dictateurs qu’il aime bien"

Bolton écrit que Donald Trump a fait cela avec plusieurs dirigeants, pour, je le cite, "accorder des faveurs personnelles aux dictateurs qu’il aime bien".  L'ancien conseiller à la sécurité nationale montre aussi comment le président Trump a été manipulé par Kim Jong-un, par Vladimir Poutine, qui le flatte et le mène par le bout du nez.

Le Président Trump assure de son côté que Bolton est un "menteur". Mais dans le livre, John Bolton raconte que Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, lui a fait un jour passer un mot lors d’une réunion pour décrire le Président disant, je cite, "He is so full of shit", littéralement "il est tellement plein de merde". Il faut comprendre au sens de "il ne dit que de conneries".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants