1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump se dit "content" que Kim Jong-un soit "de retour et en forme"

Ce samedi 2 mai, le président américain s'est dit "content" de la réapparition publique du dirigeant nord-coréen et de le voir apparemment en bonne santé.

Kim Jong Un et Donald Trump le 28 février 2019
Kim Jong Un et Donald Trump le 28 février 2019 Crédit : Saul LOEB / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Donald Trump s'est dit "content" de la réapparition publique du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et de le voir apparemment en bonne santé. "Je suis pour ma part content de voir qu'il est de retour et en bonne forme !", a écrit ce samedi 2 mai le président américain sur Twitter. 

Une réaction qui intervient après la diffusion par les médias officiels nord-coréens d'images de Kim Jong-un, dont l'absence durant des semaines avait suscité des interrogations et des rumeurs. La télévision d'État nord-coréenne l'a montré samedi marchant, souriant largement et fumant une cigarette lors de l'inauguration d'une usine vendredi à Sunchon, au nord de Pyongyang.

Sur ces images, on voit Kim Jong-un s'asseoir devant une pancarte décrivant l'événement comme une cérémonie d'inauguration d'usine le 1er mai 2020. L'agence de presse officielle KCNA a aussi publié des photos de l'événement, montrant notamment le leader nord-coréen aux côtés de sa soeur et conseillère Kim Yo Jong. Les interrogations sur l'état de santé de Kim Jong-un s'étaient multipliées depuis son absence remarquée aux célébrations du 15 avril. 

Donald Trump avait minimisé les rumeurs sur sa santé

Cette journée est la plus importante du calendrier politique nord-coréen car tout le pays commémore alors la naissance du fondateur du régime, Kim Il Sung, le grand-père de l'actuel dirigeant. Les spéculations sur la santé de Kim Jong-un sont intervenues à un moment où les discussions entre Pyongyang et Washington sur l'arsenal nucléaire nord-coréen sont au point mort depuis des mois, malgré trois sommets historiques entre le dirigeant nord-coréen et Donald Trump.

À lire aussi
Vaccin contre la Covid-19 (illustration) États-Unis
Virus : un contrat de 1,5 milliard de dollars pour 100 millions de doses d'un vaccin

Si Kim Jong-un était décédé ou s'était trouvé dans l'incapacité d'exercer ses fonctions, cela aurait accru l'incertitude sur l'avenir de ce processus de négociation. Pendant les jours où l'incertitude planait sur son état de santé, Donald Trump avait minimisé les rumeurs. "Je lui souhaite bonne chance" et "j'espère le revoir en bonne santé", avait-il dit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Kim Jong-Un
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants