2 min de lecture États-Unis

Le livre "explosif" d'un ancien conseiller de Trump irrite la Maison Blanche

Le président Donald Trump cherche à bloquer la parution d’un livre de révélations signé par son ancien conseiller John Bolton. Selon ce dernier, l'actuel occupant de la Maison Blanche a bien fait pression sur l’Ukraine pour enquêter sur son rival Joe Biden.

micro generique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Le livre "explosif" d'un ancien conseiller de Trump irrite la Maison Blanche Crédit Image : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Bastien Hauguel

Le président Donald Trump cherche à faire interdire la sortie d’un livre de révélations signé par son ancien conseiller John Bolton. Ce dernier a été son conseiller à la sécurité nationale pendant près d’un an et demi. Un poste très important, car il supervise toutes les questions diplomatiques, stratégiques et même militaires auprès du président. Henry Kissinger, Colin Powell et Condoleeza Rice l'ont notamment occupé. 

John Bolton a claqué la porte en septembre dernier. Et il sort donc la semaine prochaine un livre qui s’appelle La Pièce où ça s’est passé, et même si on ne connait pas encore le contenu en détail, Bolton et la maison d’édition promettent qu’il est explosif

L'affaire ukrainienne remise sur le devant de la scène

John Bolton et Donald Trump ont eu des désaccords frontaux sur la Corée du Nord, l’Iran et l’Afghanistan. L'ancien conseiller est un faucon, un va-t-en guerre. Le président Trump disait que, s’il avait écouté Bolton, "on en serait déjà à la 6e guerre mondiale". Selon les premiers éléments dont on dispose sur le livre, Bolton confirme que Trump a bien fait pression sur l’Ukraine pour enquêter sur son rival Joe Biden. L’affaire avait occupé la une de l’actualité aux Etats-Unis entre septembre et janvier, et a valu au président Trump un vote d’impeachment à la Chambre et un procès en destitution au Sénat, seulement le troisième de l’histoire américaine, à l’issue duquel il a été acquitté.

John Bolton confirme donc ce dont était accusé le président Trump mais il reproche à la Chambre, à majorité démocrate, d’avoir limité le champ de la procédure de destitution à cette seule affaire ukrainienne. Il écrit que des transgressions de ce type, des pressions sur des pays tiers pour servir des intérêts politiques personnels, étaient fréquentes. Et il donne des détails dans le livre.

Un livre difficile à interdire

À lire aussi
Bill Clinton et Vladimir Poutine au Kremlin le 4 juin 2000 Russie
Russie : les confidences glaçantes de Vladimir Poutine à Bill Clinton

Pour pouvoir interdire l'ouvrage explosif, la Maison Blanche explique qu'il contient des informations classées dont la publication mettrait en danger la sécurité nationale des Etats-Unis. Pourtant, les livres sont déjà imprimés et envoyés dans les centres de distribution. Bolton a déjà enregistré un entretien vérité qui sera diffusé dimanche soir à l’heure de plus grande écoute sur la grande chaîne ABC, qui a diffusé des promos sur un ton grave : "Voici l’homme que le président ne veut pas que vous écoutiez".

Il y a ainsi peu de chances que le livre soit interdit. Même s’il l'était, il fuiterait d’une manière ou d’une autre. Cette procédure assure surtout une publicité intense pour ce livre. Le président Donald Trump veut également engager une autre procédure sur un livre de sa nièce, Mary Trump, qui doit sortir fin juillet. La fille de son grand frère raconte les secrets de famille, notamment des histoires d’argent. L'ouvrage s’appelle Trop et Jamais Assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Révélations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants