2 min de lecture Vatican

DIAPORAMA - Coronavirus : le pape François célèbre seul une prière mondiale

Le pape François a prié contre "la tempête" de la pandémie du coronavirus lors d'une bénédiction "Urbi et Orbi" devant le parvis désert de la basilique Saint-Pierre battu par la pluie.

Le pape François a présidé une messe contre la pandémie, vendredi 27 mars Crédits : HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP | Date : 28/03/2020
5 >
Le pape François a présidé une messe contre la pandémie, vendredi 27 mars Crédits : HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP | Date : 28/03/2020
Le pape François a présidé une messe contre la pandémie Crédits : Handout / VATICAN MEDIA / AFP | Date : 28/03/2020
Le Pape François a présidé une messe contre la pandémie, vendredi 27 mars Crédits : HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP | Date : 28/03/2020
Le pape François a présidé une messe contre la pandémie, vendredi 27 mars Crédits : Handout / VATICAN MEDIA / AFP | Date : 28/03/2020
Le pape François a présidé une messe contre la pandémie, vendredi 27 mars Crédits : YARA NARDI / POOL / AFP | Date : 28/03/2020
1/1
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

C'est devant un parvis gigantesque et désert de la basilique Saint-Pierre que le pape François s'est adressé au 1,3 milliard de catholiques dans le monde, lors d'une prière contre la pandémie du coronavirus, vendredi 27 mars. La pape s'est recueilli virtuellement avec les catholiques qui se sont joints à lui, pendant une heure, sur Internet, à la radio et à la télévision. 

Sous une pluie battante, le pape François a prié contre "la tempête" de la pandémie, demandé au monde à renouer avec la foi. "D'épaisses ténèbres couvent nos places, nos routes et nos villes. Elles se sont emparées de nos vies en remplissant tout d'un silence assourdissant et d'un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage", a-t-il exhorté, traduit en huit langues, dont la langue des signes.

En temps normal, "Urbi et Orbi", la bénédiction "à Rome et au monde", est prononcée depuis la loggia du palais apostolique lors de Noël et de Pâques ou bien lors de l'élection d'un nouveau souverain pontife. Cette fois-ci, c'est sur le parvis de la basilique qu'il s'est exprimé.

Une indulgence plénière

"Nous avons continué notre route, imperturbables, en pensant rester toujours sains dans un monde malade", a exhorté François, avant d'appeler le monde à se "réorienter". Les croyants ont eu la possibilité d'obtenir "l'indulgence plénière", c'est-à-dire le pardon des péchés, accordé de façon collective aux personnes menacées par les guerres ou les épidémies. 

À lire aussi
Le pape François au Vatican le 5 septembre 2018 pape François
Mort de George Floyd : le pape juge "intolérable" toute forme de racisme

Le pape François a salué les "personnes ordinaires, souvent oubliées, qui ne font pas la une des journaux" et qui "sont en train d'écrire aujourd'hui les événements décisifs de notre histoire". 

Un "crucifix miraculeux" devant Saint-Pierre

"Médecins, infirmiers et infirmières, employés de supermarchés, agents d'entretien, fournisseurs de soins à domicile, transporteurs, forces de l'ordre, volontaires, prêtres, religieuses et tant et tant d'autres qui ont compris que personne ne se sauve tout seul", a-t-il salué.

Mi-mars, le pape François s'était rendu en pèlerinage dans deux églises de Rome, dans la principale artère de la ville devenue fantôme. Il a emprunté un "crucifix miraculeux" qui aurait sauvé Rome de la grande peste au XVIe siècle, qu'il a placé devant la basilique Saint-Pierre ce vendredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Catholiques Pape
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants