1 min de lecture Coronavirus

Danemark : l'État n'aidera pas les entreprises qui font de l'évasion fiscale

VU DANS LA PRESSE - Les entreprises danoises qui versent des dividendes, rachètent leurs propres actions ou sont enregistrées dans des paradis fiscaux ne seront éligibles à aucun des programmes d’aide du gouvernement.

Nicolai Wammen, le ministre des Finances danois
Nicolai Wammen, le ministre des Finances danois Crédit : KELD NAVNTOFT / SCANPIX DENMARK / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une mesure forte annoncée par le Danemark dans la sortie de crise du coronavirus. Le gouvernement a en effet déclaré que les entreprises versant des dividendes, rachetant leurs propres actions ou étant enregistrées dans des paradis fiscaux ne pourront bénéficier d'aucun programme d’aide de la part de l'État.
 
"Nous avons une position plus forte que beaucoup d'autres pays et nous sommes en mesure d'emprunter de l'argent pour traverser cette situation de la meilleure façon possible", a déclaré Nicolai Wammen, ministre des Finances. Comme le relaie L'Express, le Danemark a également annoncé l'augmentation de ses programmes d'aide aux entreprises et aux travailleurs, d'environ 100 milliards de couronnes (15 milliards de dollars).

Nicolai Wammen a indiqué que ces aides s'élevaient désormais à un total de 400 milliards de couronnes (60 milliards d'euros), prêts et garanties compris. Par ailleurs, le gouvernement a convenu avec tous les partis au Parlement de maintenir ces mesures d'aide jusqu'au mercredi 8 juillet, soit un mois de plus que prévu, selon un communiqué publié samedi 18 avril.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Coronavirus Évasion fiscale Aide
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants