2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Covid-19 aux États-Unis : sept morts et 177 infections après un mariage

Un mariage "ultra-propagateur" a entraîné la mort de sept personnes et au moins 177 cas de contamination au coronavirus. L'épidémie de Covid-19 "est dans nos jardins", a prévenu la gouverneure du Maine, Janet Mills.

Un mariage (illustration)
Un mariage (illustration) Crédit : Andreas SOLARO/AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

L'État américain du Maine, proche du Canada, a connu un événement "ultra-propagateur" de l’épidémie de coronavirus, rappelant ainsi les dangers du virus alors que les habitants de cette région pensaient que le pire de l'épidémie était derrière eux. De fait, sept personnes sont décédées et au moins 177 cas d’infections ont été recensés après un mariage. 

Alors que les mariages sont limités à 50 personnes maximum, cette cérémonie avait réuni 65 personnes, le 7 août dernier. Elle s’est déroulée dans une église baptiste puis à l'auberge “Big Moose Inn”, tous deux proches de la petite ville de Millinocket (4.000 habitants). 

Dix jours plus tard, 24 personnes associées à cet événement avaient été diagnostiquées positives au Covid-19. Une enquête a alors été ouverte par le Centre pour le contrôle des maladies (CDC) du Maine.

7 victimes et 177 cas d’infections au coronavirus

Jeudi 17 septembre, le bilan s’est alourdi. Le directeur du Centre, Nirav Shah, a rapporté au moins 177 personnes infectées et sept victimes de l’épidémie, dont "aucune n'était physiquement présente" au mariage, a-t-il précisé.

À lire aussi
Le président Trump, le 18 août 2020 élections américaines
Coronavirus : le vaccin annoncé par Trump est-il vraiment prêt ?

La cérémonie a provoqué plusieurs foyers de coronavirus : un gardien de prison présent au mariage est à l'origine de plus de 80 cas dans l'établissement pénitentiaire qui se situe à 370 km. Par ailleurs, 10 cas probables ont été enregistrés dans une église baptiste de la même région. 39 contaminations et six décès ont été recensés dans une maison de retraite à 160 km de Millinocket. 

"Quand on a appris ce qui s'était passé, tout le monde s'est remis en confinement (...) On a tout refermé en ville", a indiqué Cody McEwen, président du Conseil municipal de Millinocket.

Le Covid-19 n'est pas de l'autre côté de la barrière, il est dans nos jardins

La gouverneure du Maine, Janet Mills
Partager la citation

Pour certains habitants de la petite commune, c’est la colère qui prend le dessus. "Ils n'auraient pas dû organiser ce mariage. Ils auraient dû se limiter à 50 personnes comme ils sont censés le faire", a déploré Nina Obrikis, membre de l'église baptiste. "Maintenant, on ne peut aller nulle part, rien faire”, a-t-elle ajouté. 

"Le Covid-19 n'est pas de l'autre côté de la barrière, il est dans nos jardins”, a rappelé de son côté la gouverneure du Maine, Janet Mills. Elle a mis en garde jeudi les 1,3 million d'habitants du Maine.

D’autres foyers importants ont été recensés ces dernières semaines, notamment à l'université publique d'Oneonta, au nord de l'État de New York, où plus de 670 cas ont été détectés en un mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Décès Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants