1 min de lecture Chine

Coronavirus : le douloureux réveil de la Chine

Seuls les habitants considérés comme sains pourront se déplacer librement à partir du 8 avril dans la ville de Wuhan, épicentre de la pandémie du coronavirus.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : le douloureux réveil de la Chine Crédit Image : STR / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Venantia Petillault

Alors que la France entre dans sa deuxième semaine de confinement, la Chine, elle, commence à lever certaines restrictions. Antoine Bondaz, spécialiste de la Chine et chercheur à la Fondation de la recherche stratégique, fait le point sur la situation actuelle de la province du Hubei.

"Il y a une levée progressive des restrictions de déplacement dans l'ensemble de la province du Hubei à l'exception notable de la ville de Wuhan, même si le nombre de nouvelles transmissions inter-humaines, a été extrêmement faible ces derniers jours", rapporte Antoine Bondaz.

La région du Hubei représente quasiment la population française et était l'épicentre de l'épidémie puisqu'elle a compté huit semaines de confinement : "À partir du 23 janvier, la ville de Wuhan puis l'ensemble des grandes villes de la province, ont mis en oeuvre des mesures de confinement strict, total. Il était interdit d'être sur son balcon, vous ne pouviez sortir que quelques fois par semaine pour aller faire vos courses en bas de l'immeuble", affirme le spécialiste.

Désormais à Wuhan, "la vie commence tout juste à se normaliser. On peut sortir quelques fois par jour en se protégeant. La fin du confinement est annoncée pour le 8 avril. Il y a à peu près 1.500 cas graves sur environ 5.000 personnes encore hospitalisées. Les transports en commun n'ont pas encore repris, les écoles sont encore fermées et la majeure des entreprises n'ont pas ré-ouvertes."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Épidémie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants