1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : la France autorise certains retours du Royaume-Uni avec un test négatif

Coronavirus : la France autorise certains retours du Royaume-Uni avec un test négatif

Le gouvernement autorisera certains retours du Royaume-Uni avec la présentation d'un test Covid négatif dès mercredi 23 décembre.

Aéroport d'Orly (Illustration).
Aéroport d'Orly (Illustration).
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien
Journaliste

Le gouvernement a décidé ce mardi d'autoriser certains retours du Royaume-Uni à partir de mercredi 23 décembre, sous réserve d'un test Covid négatif. La France avait décidé de suspendre tous les vols et trains en provenance du Royaume-Uni, dimanche 20 décembre, après la découverte d'une nouvelle variante du coronavirus plus contagieuse qui inquiète les autorités sanitaires. 

Ces retours exceptionnellement approuvés concernent les Français et les personnes qui résident en France. D'autres voyageurs sont éligibles à cette dérogation. Les ressortissants de pays tiers titulaires d'un titre de séjour ou d'un visa de long séjour français ou européen en cours de validité et ayant sa résidence principale en France pourront voyager sur le sol français. 

De même pour les personnes qui rejoignent en transit par l'Hexagone leur résidence principale dans un pays de l'Union européenne, les ressortissants de pays tiers en transit de moins de 24 heures en zone internationale et ceux qui "doivent effectuer des déplacements indispensables".

Un test anti-Covid négatif

Ces voyageurs seront "systématiquement soumis à l'obligation de disposer, avant le départ, du résultat d'un test négatif de moins de 72 heures", soit PCR, soit antigénique. Seule condition : le test doit être sensible à la nouvelle souche de Covid-19. 

À lire aussi

Comme de nombreux pays en Europe, la France avait suspendu la circulation des personnes et des biens depuis l'Angleterre pour 48 heures. "Ce délai a permis une concertation entre la Commission européenne et les États membres fondée sur l'analyse du risque sanitaire publiée le 20 décembre par le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC)", ont déclaré les services du chef du gouvernement français.

Les autorités ont par ailleurs indiqué que "les modalités spécifiques de reprise du trafic routier de marchandises seront précisées dans les prochaines heures".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/