1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : "La Chine est connue pour infecter le monde", dit Pompeo
2 min de lecture

Coronavirus : "La Chine est connue pour infecter le monde", dit Pompeo

Après avoir déjà menacé la Chine de taxes punitives, les Etats-Unis ont encore durci le ton dimanche en affirmant disposer d'un "nombre significatif de preuves" que le coronavirus provient d'un laboratoire de Wuhan.

Mike Pompeo, le chef de la diplomatie de Donald Trump
Mike Pompeo, le chef de la diplomatie de Donald Trump
Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Coronavirus : "La Chine est connue pour infecter le monde", selon Pompeo
03:16
Coronavirus : "La Chine est connue pour infecter le monde", selon Pompeo
03:16
Philippe Corbé - édité par Thomas Pierre

L’administration Trump accuse de plus en plus clairement la Chine. Dimanche 3 mai, dans une interview sur la chaîne ABC, le secrétaire d’état Mike Pompeo a enlevé ses gants, et a pointé du doigt Pékin. Avec un ton très peu diplomatique, inédit. "La Chine est connue pour infecter le monde", dit Mike Pompeo qui affirme que le virus est bien parti d’un laboratoire de Wuhan.

"Il existe des preuves immenses que c'est de là que c'est parti", dit le secrétaire d’état américain. "Ce n'est pas la première fois" que la Chine met ainsi "le monde en danger" à cause de "laboratoires ne respectant pas les normes". Il ajoute même "les meilleurs experts pensent que ca a été crée par l’homme, je n’ai aucune raison de ne pas le croire". 

Là, la journaliste lui rappelle que les 17 agences de renseignement américaines affirment que ce virus "n'a pas été créé par l'homme et n'a pas été génétiquement modifié". Mike Pompeo retropedale, en expliquant qu’il n’a pas de raison de croire que les services de renseignement se trompent. Donc, il se contredit. Soit c’est involontaire, il s’est simplement mal expliqué, soit il entretient lui même la confusion.

"Un accident de laboratoire"

Le président Trump aussi accuse directement la Chine, après avoir salué son rôle face au virus à plusieurs reprises. Mais même lui est assez confus. Beaucoup de ses partisans affirment que la Chine a délibérément conçu ce virus pour le répandre aux Etats Unis pour l’affaiblir et empêcher sa réélection. Lui ne va pas jusque là. 

À lire aussi

Mais tout à l’heure sur Fox News, en direct, il disait que selon lui c’était "un accident de laboratoire", une hypothèse que les services de renseignement américains n’écartent pas.
Mais ensuite il a laissé entendre à demi-mot que la Chine a laissé délibérément le virus se répandre aux Etats Unis pour affaiblir son économie dans le contexte de guerre commerciale. Sa démonstration n’était pas très claire, on avait l’impression qu’il n’osait pas aller au bout de sa pensée, ou de le dire tout haut.

Un sujet de la campagne électorale ?

Dans six mois exactement on pourrai connaitre le résultat. Les trumpistes essayent de faire croire que le rival démocrate Joe Biden est le candidat de Pékin. Ils ont même conçu des spots publicitaires à ce sujet avec un arrière goût de racisme anti-asiatique. Mais cela peut être efficace.

Car accuser la Chine, cela permet aussi à Donald Trump de détourner l’attention de sa propre responsabilité dans la gestion de cette crise. Il répète qu’il a sauvé de nombreuses vies en interdisant les voyages d’étrangers venus de Chine fin janvier. Il a certainement eu raison de prendre cette décision. 

Mais cela n’empêchait pas les Américains de revenir de Chine, ou à des Européens d’arriver après avoir peut-être croisé des voyageurs venus de Chine. D’ailleurs les scientifiques ont des éléments qui montrent qu'il y a autant de morts dans l’agglomération de New York, épicentre de l’épidémie, que dans toute la France, et que le virus a probablement voyagé par l’Europe et n’est pas arrivé d’Asie directement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/