2 min de lecture États-Unis

Coronavirus : l'Empire State Building transformé en gyrophare géant

La tour symbolique au centre de Manhattan a changé de couleur la nuit du lundi 30 mars en soutien au personnel soignant dans la lutte contre le coronavirus.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Coronavirus : l'Empire State Building transformé en gyrophare géant Crédit Image : Philippe Corbé / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Sarah Belien

La célèbre tour qui surplombe le quartier de Manhattan à New York a abandonné son éclairage blanc habituel lundi 30 mars pour une lumière rouge intense qui tourne comme un gyrophare d’ambulance. L’Empire State Building veut symboliser un cœur qui bat, le cœur de l’Amérique, pour soutenir les soignants. 

Mais l'angoisse règne encore chez beaucoup de New Yorkais. Car ce lundi, la ville de l'Est des États-Unis connaissait un rythme d’un mort toutes les 3 minutes, rien que la ville sans la banlieue.Au niveau national, il y a eu plus de 500 morts en 24 heures. La barre des 3.000 morts vient d’être franchie, un tiers sont à New York.

Une médecin d’un hôpital de Brooklyn a filmé l’intérieur de la salle d’urgence, totalement submergée. Elle évoque une zone de guerre et déplore le manque de matériel, de gants, de masques, de blouses. Ils en sont à coller des films plastiques au mur et au plafond pour essayer d’aménager l’espace et placer tous les patients en évitant les contaminations.

Les États-Unis durement touchés

Le virus s'est également beaucoup propagé en Nouvelle-Orléans. Mais l’autre point où le nombre de morts augmente le plus vite après New York, c’est le Michigan, et essentiellement dans l’agglomération de Détroit. 

À lire aussi
Le policier Derek Chauvin a été  interpellé pour homicide involontaire après avoir étouffé l'Afro-américain George Floyd police
Mort de George Floyd : le décès requalifié en "meurtre", les quatre policiers inculpés

New York, La Nouvelle-Orleans, Détroit... Ces trois villes sont déjà les symboles des trois grandes tragédies qui ont frappé l’Amérique ces 20 dernières années, le 11 septembre en 2001, l’ouragan Katrina en 2005 et la crise financière en 2008 qui a mis Détroit à terre. Et de voir aujourd’hui ces trois villes souffrir à nouveau avec cette nouvelle tragédie est terrible.

Mais selon les états, les consignes de confinement sont plus ou bien relayées par les autorités locales. Le gouverneur de Floride, par exemple, accuse New York d’avoir exporté le virus en Floride. Mais c’est bien en Floride qu’un pasteur a été arrêté ces dernières heures pour avoir organisé un grand rassemblement religieux dans une méga église ce dimanche. 

Deux nouvelles encourageantes, néanmoins. D’abord à Seattle, qui a été le premier foyer de contamination aux États-Unis. Les chiffres montrent que les mesures de confinement qui ont été prises plus tôt là-bas, ont permis de ralentir la propagation du virus. Et puis à la Maison Blanche, le président Trump a présenté un nouveau test, une machine, qui permettra de connaître le résultat presque instantanément. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis New York Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants