2 min de lecture Épidémie

Coronavirus en Russie : 2.237 cas, frontières fermées... Le point sur la situation

Avec 17 morts, la Russie reste épargnée par la pandémie de Covid-19. 40 des 85 provinces que compte le pays sont pourtant confinées depuis le 30 mars, et les frontières extérieures du pays, fermées.

Une patrouille de police devant la cathédrale Saint-Basile de Moscou, le 30 mars.
Une patrouille de police devant la cathédrale Saint-Basile de Moscou, le 30 mars. Crédit : Dimitar Dilkoff / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Les mesures de confinement de la population pour lutter contre le coronavirus en Russie s'étendent le 31 mars à des dizaines de régions du pays. Au moins 40 sur les 85 qui composent le pays ont annoncé des restrictions de circulation. Moscou a été la première à décider le confinement de ses 12 millions d'habitants, le 30 mars.

Les députés de la Douma, la Chambre basse du Parlement, ont également adopté un paquet législatif comprenant des peines renforcées contre les personnes ne respectant pas le confinement, pouvant aller jusqu'à sept ans de prison pour les violations de quarantaine ayant eu pour conséquence la mort d'au moins deux personnes.

Les députés ont par ailleurs voté en deuxième lecture un projet de loi prévoyant des sanctions sévères, jusqu'à cinq ans de prison, pour la diffusion de fausses informations relatives au nouveau coronavirus.

17 morts et 2.237 cas avérés

Selon le dernier bilan officiel, la Russie comptait 2.237 cas avérés de coronavirus et 17 morts. 500 contaminations et 8 décès ont été recensés entre le 30 et le 31 mars, un record jusqu'à présent. Le pays reste relativement épargné par l'épidémie. Fin janvier, la Russie avait fermé sa frontière terrestre avec la Chine, et interdit l’entrée des ressortissants chinois sur son territoire, tout en imposant une quarantaine à tout étranger arrivant dans le pays

Réquisition des données téléphoniques

À lire aussi
L'application de suivi des contacts StopCovid doit être déployée début juin informatique
StopCovid : des hackers recrutés pour tester l'application du gouvernement

Le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a ordonné le recours aux données des opérateurs téléphoniques pour contrôler le respect du confinement. La mesure vise notamment à vérifier que toutes les personnes placées en confinement à domicile après un séjour à l'étranger respectent bien les règles.

Vers un vaccin russe?

"Nous commençons déjà des tests sur des animaux de laboratoire, afin d'évaluer l'efficacité et la sécurité" du vaccin, déclarait le 16 mars Ilnaz Imametdinov, un responsable du Centre d'État de recherche en virologie et biotechnologie Vektor. La Russie attend les premiers résultats concrets de ce remède, combinant un antipaludéen et des antibiotiques, d'ici le mois de juin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants