1 min de lecture Coronavirus Italie

Coronavirus en Italie : de violents heurts lors de manifestations anti-restrictions

À Milan et Turin, les deux villes les plus touchées par la première vague, des milliers d'Italiens ont manifesté lundi 26 octobre contre la fermeture des restaurants et des bars à 18h.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus en Italie : de violents heurts lors de manifestations anti-restrictions Crédit Image : Marco BERTORELLO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anne Le Nir édité par Thomas Pierre

Les autorités italiennes commencent à redouter une bombe sociale après le dernier décret, particulièrement restrictif, entré en vigueur ce lundi 26 octobre pour tenter d'éviter le retour au cauchemar du printemps dernier. Des milliers d'Italiens ont ainsi manifesté, plus ou moins violemment, du nord au sud du pays contre les mesures de couvre-feu, anti-Covid. 

À Milan et Turin, les deux villes les plus touchées par la première vague, des milliers de personnes ont manifesté lundi contre la fermeture des restaurants et des bars à 18 heures, ainsi que de tous les équipements sportifs et de loisirs. 

Tout a commencé le week-end dernier à Naples, ville miroir du malaise social et économique qui s'accroît de jour en jour en Italie, tout comme le nombre de cas positifs au virus. De violents heurts ont éclaté entre des manifestants et la police, faisant quelques blessés et de nombreux dégâts. Depuis la révolte contre la suspension des activités de loisirs et la fermeture à 18h des bars et restaurants s'étend de la Lombardie à la Sicile. 

"Liberté, liberté, laissez-nous travailler"

À Turin, où les policiers ont essuyé des jets de cocktails Molotov, des magasins de luxe ont été saccagés ; à Milan et Palerme, les gens sont descendus dans les rues, scandant ces slogans : "liberté, liberté, laissez-nous travailler". 

À lire aussi
Une femme se fait dépister par test RT-PCR Coronavirus Italie
Les infos de 6h30 - Coronavirus en Italie : un village teste tout le monde gratuitement

D'autres manifestations sont prévues, notamment à Rome, en dépit des appels au calme lancés par le gouvernement, qui promet d'augmenter les aides financières pour les secteurs les plus touchés par le reconfinement partiel, celui-ci n'étant peut-être que le prélude à un nouveau reconfinement général.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Italie Manifestations Violence
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants