1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Europe: nos voisins font-ils face à une reprise épidémique ?
2 min de lecture

Coronavirus en Europe: nos voisins font-ils face à une reprise épidémique ?

DÉCRYPTAGE - La Lettonie, la Russie ou la Grande-Bretagne connaissent actuellement une flambée épidémique de la Covid-19.

Illustration Moscou, le 18 octobre 2021
Illustration Moscou, le 18 octobre 2021
Crédit : Alexander NEMENOV / AFP
Thomas Pierre

Constate-t-on une reprise de l'épidémie de Covid-19 en Europe ? Même s'il est encore "trop tôt" pour parler d'une cinquième vague, selon le gouvernement, force est de constater que certains départements, comme la Lozère, connaissent une flambée épidémique. Qu'en est-il chez nos voisins ? 

En Lettonie, par exemple, le Premier ministre vient d'annoncer lundi un confinement de près d'un mois dû à la résurgence de la pandémie dans le pays et du faible taux de vaccination.
"Il y a encore trop de gens non vaccinés qui attrapent le Covid et meurent à l'hôpital", a-t-il justifié. Le confinement doit débuter ce jeudi et s'étendre jusqu'au 15 novembre, avec un couvre-feu de 20 heures à 5 heures, la fermeture des cafés, cinémas, théâtres et salles de concert et les restaurants ne pourront offrir que des plats à emporter.

En Russie également, la situation sanitaire demeure préoccupante. L'épidémie y est en pleine explosion, sur fond de vaccination poussive et de restrictions limitées. Ainsi, Saint-Pétersbourg, a annoncé la mise en place progressive des passes sanitaires face à la hausse des nouvelles contaminations au coronavirus. Le pays a enregistré lundi un record. Selon le décompte officiel, 34.325 contaminations ont été recensées en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie, et 998 morts.

La Grande-Bretagne connaît aussi une nouvelle flambée des cas. Rien que sur la journée de dimanche dernier, la barre des 45.000 cas a été atteinte. On comptait 48.000 nouveaux cas ce lundi. Une augmentation des admissions dans les hôpitaux est parallèlement observée, avec 900 nouvelles admissions dimanche. Partiellement en cause : l'abandon des gestes barrières et des restrictions au début de l'été par le gouvernement.

Reprise en Allemagne et en Belgique

À lire aussi

En Allemagne, où 65% de la population est complètement vaccinée, le nombre de nouveaux cas progresse légèrement. Plus de 6.500 cas ont été rapportés ce lundi, confirmant une reprise épidémique dans le pays depuis plusieurs jours. Pour autant, l'état d'urgence sanitaire doit prendre fin le 25 novembre prochain, selon le quotidien Bild, même si les gestes barrières et le passe sanitaire devraient être maintenus dans le pays. 

Même chose en Belgique, où plus de 9.100 nouveaux cas ont été recensés lundi. Un emballement confirmé par l'augmentation de 60% des hospitalisations en seulement une semaine, selon la RTBF La Flandre occidentale est ainsi particulièrement touchée par cette reprise épidémique. 

Une recrudescence européenne, qui ne semble pour le moment, pas toucher l'Europe du Sud. Ainsi, le nombre de nouveaux cas continue de baisser en Italie (1.594 nouveaux cas lundi), en Espagne (1.600 cas en moyenne sur sept jours), ou au Portugal (291 cas le 18 octobre). 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/