2 min de lecture Coronavirus Chine

Coronavirus en Chine : des contaminations dix fois plus élevées que les chiffres officiels ?

VU DANS LA PRESSE - Alors que les autorités chinoises annoncent 50.354 cas de coronavirus, une étude publiée lundi 28 décembre en évoque 487.000.

Une rue de Wuhan, en Chine, le 20 avril 2020.
Une rue de Wuhan, en Chine, le 20 avril 2020. Crédit : Hector RETAMAL / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Une étude chinoise sur les anticorps contre le coronavirus, publiée lundi 28 décembre, a révélé que près d'un demi-million de personnes pourraient avoir été contaminées par le coronavirus à Wuhan. Un nombre dix fois supérieur au chiffre officiel. Selon cette étude, le taux d'infection était également beaucoup plus élevé à Wuhan que dans les régions environnantes. Le virus aurait donc bien été contenu dans la ville où l'épidémie a commencé.

Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a testé la présence d'anticorps dans des échantillons de sérum sanguin d'environ 34.000 personnes, explique The Guardian. Des tests effectués à Wuhan, dans d'autres villes de la province du Hubei, ainsi que dans les villes de Pékin, Shanghai et dans quatre autres provinces.


Les chercheurs ont trouvé un taux d'anticorps de 4,43% parmi la population de Wuhan, qui abrite environ 11 millions de personnes. L'infection suggérée de plus de 487.000 personnes dépasse largement les 50.354 cas officiellement signalés. L'étude montre également que les taux d'anticorps étaient bien inférieurs en dehors de Wuhan : seulement 0,44% dans d'autres villes du Hubei.

La Chine accusée de manque de transparence

"Les résultats de l'enquête montrent que la population de notre pays est généralement à un faible niveau d'infection, ce qui indique que le contrôle de l'épidémie, avec Wuhan comme principal champ de bataille, a été couronné de succès et a efficacement empêché la propagation à grande échelle de l'épidémie", a affirmé le CDC. Ses conclusions ajoutées aux rapports précédents suggèrent que les taux d’infection en Chine étaient plus élevés que ceux rapportés.

À lire aussi
Illustration d'une rue de Shijiazhuang, en Chine Coronavirus Chine
Coronavirus en Chine : premier décès dû au Covid-19 depuis huit mois


L'enregistrement et la communication du nombre de cas officiels ont été compliqués dans de nombreux pays. En particulier en Chine, accusée de manque de transparence et d'avoir ciblé des médecins et des journalistes qui tentaient de diffuser des informations sur l'épidémie. 

Depuis la fin du confinement de 76 jours débuté le 23 janvier à Wuhan et d'autres villes du Hubei, la vie est en grande partie revenue à la normale. Les autorités sanitaires ont signalé 27 nouveaux cas mardi 29 décembre, contre 21 la veille. Elles ont également promulgué de nouvelles restrictions de voyage avant le nouvel an lunaire, la fête la plus importante de la région, en exhortant notamment les gens à limiter les rassemblements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Chine Coronavirus Chine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants