1 min de lecture Coronavirus

Le jour où la Chine a annoncé son premier mort du Covid-19

Le 11 janvier, après l'apparition d'une mystérieuse pneumonie à Wuhan, en Chine, Pékin annonce un premier mort officiel .

Le 11 janvier, après l'apparition d'une mystérieuse pneumonie à Wuhan, en Chine, Pékin annonce le premier mort officiel d'une maladie ultérieurement baptisée Covid-19. En avril, la moitié de l'humanité est confinée pour prévenir sa propagation.
Le 11 janvier, après l'apparition d'une mystérieuse pneumonie à Wuhan, en Chine, Pékin annonce le premier mort officiel d'une maladie ultérieurement baptisée Covid-19. En avril, la moitié de l'humanité est confinée pour prévenir sa propagation. Crédit : Hector RETAMAL / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

L'ampleur du désastre est à peine imaginable quand, le 31 décembre 2019, les autorités chinoises annoncent 27 cas de pneumonie virale d'origine inconnue à Wuhan, dans le centre de la Chine. Le lendemain, le marché d'animaux vivants de Wuhan, considéré comme lié à l'apparition du virus, est fermé. Tout s'accélère alors. 

Le 7 janvier, les responsables chinois annoncent qu'un nouveau virus a été isolé, baptisé 2019-nCov. Le 11, la Chine fait part du premier décès à Wuhan. En quelques jours, des cas apparaissent à travers l'Asie, en France, aux Etats-Unis. Fin janvier, les pays commencent à rapatrier leurs ressortissants de Chine. Les frontières commencent à se fermer et plus de 50 millions de résidents de la province de Wuhan, dans le Hubei, sont placés en quarantaine.

Un nouveau mal appelé Covid-19

Les images de l'AFP d'un homme mort sur un trottoir de Wuhan, encore masqué, un sac plastique à la main, témoignent de la terreur qui s'est emparée de la ville, même si aucun responsable n'a jamais confirmé la cause exacte de son décès. 

Le 11 février, l'OMS désigne le nouveau mal, appelé Covid-19. Quatre jours plus tard, la France annonce le premier décès enregistré hors d'Asie. L'Europe regarde avec horreur le nord de l'Italie devenir l'épicentre de la maladie sur le continent. En avril, la moitié de l'humanité est confinée afin d'endiguer sa propagation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Chine Coronavirus Chine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants