1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Australie : les frontières resteront probablement fermées en 2021
1 min de lecture

Coronavirus en Australie : les frontières resteront probablement fermées en 2021

L'île-continent ne devrait pas rouvrir ses frontières aux voyageurs en 2021, a indiqué lundi un haut responsable de la Santé. En cause : la sécurité sanitaire et les doutes qui persistent sur les vaccins.

Un passager portant un masque arrive de Nouvelle-Zélande à l'aéroport international de Sydney, le 16 octobre 2020.
Un passager portant un masque arrive de Nouvelle-Zélande à l'aéroport international de Sydney, le 16 octobre 2020.
Crédit : DAVID GRAY / AFP
Florise Vaubien & AFP

Malgré les campagnes de vaccination qui poursuivent leur processus partout dans le monde, le gouvernement australien a prévenu que les frontières de l'île-continent pourraient rester fermées aux voyageurs en 2021. Lundi 18 janvier, un haut responsable de la Santé a indiqué que la sécurité sanitaire était en cause.

"Je pense que nous aurons encore pendant la majeure partie de l'année d'importantes restrictions aux frontières", a déclaré à la chaîne ABC le secrétaire au département de la Santé. Brendan Murphy a rappelé les craintes qui persistent malgré le déploiement des vaccins contre le coronavirus. "Même si une grande partie de la population est vaccinée, nous ne savons pas si cela empêchera la transmission du virus", a-t-il dit, précisant qu'il était "probable" que "les mesures de quarantaine demeurent encore quelque temps".

Des restrictions aux lourdes conséquences pour des dizaines de milliers de ressortissants coincés à l'étranger. Pour rentrer en Australie, qui compte quelque 25 millions d'habitants, et effectuer les 14 jours de quarantaine en hôtel, ils doivent s'acquitter d'environ 3.000 dollars australiens (1.900 euros).

Quant à la course aux vaccins, l'île-continent a conclu des accords pour obtenir des doses du vaccin anti-Covid développé par le groupe britannique AstraZeneca avec l'université d'Oxford et pour celui de Pfizer/BioNTech. Les autorités sont encore dans l'attente du feu vert du régulateur. La campagne de vaccination ne devrait pas débuter avant fin février.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/