2 min de lecture Coronavirus Allemagne

Coronavirus en Allemagne : pourquoi une partie du pays se reconfine

L'Allemagne a annoncé ce mardi 23 juin un reconfinement local dans deux cantons du pays qui ont enregistré une importante hausse des cas de contamination au coronavirus. Le risque d'une deuxième vague n'est pas exclu.

La ville de Gütersloh, en Allemagne (illustration)
La ville de Gütersloh, en Allemagne (illustration) Crédit : INA FASSBENDER / AFP
Marie Gingault et AFP

L'annonce est tombée ce mardi 23 juin : deux cantons allemands vont à nouveau être confinés. Cet isolement concerne plus de 600.000 personnes, après qu'un cluster a été signalé dans le plus grand abattoir d'Europe. 

Présentée en modèle de gestion dans la pandémie de coronavirus, l'Allemagne a annoncé pour première fois un reconfinement à l'échelle locale. Environ 360.000 habitants du canton de Gütersloh et les quelque 280.000 du canton voisin de Warendorf dans l'ouest du pays, vont voir leurs libertés, une nouvelle fois, strictement restreintes.

Ce deuxième confinement s'effectuera sur une période d'une semaine dans un premier temps, afin de tenter de contenir la propagation du virus liée à la découverte d'un nouveau cluster. En effet, c'est l’éruption d'un important foyer de contamination parti des usines Tönnies, le plus grand abattoir d'Europe qui est à l'origine de cette marche arrière. 

Les 7.000 employés de l'usine ainsi que leurs familles ont été placés en quarantaine. Plus de 1.550 employés ont été testés positifs au nouveau coronavirus. Par ailleurs, 24 habitants du canton de Gütersloh qui ne travaillent pas à l'abattoir ont été contaminés. 

Fermeture des bars, cinémas, musées...

À lire aussi
La ville de Gütersloh, en Allemagne (illustration) coronavirus
Coronavirus en Allemagne : comment le pays gère-t-il le reconfinement ?

Si les quelque 600.000 personnes ne seront pas obligées de rester cloîtrées chez elles, cette mesure qui durera initialement jusqu'au 30 juin va se traduire par la limitation stricte des contacts entre personnes. 

Cela signifie que les bars, cinémas, musées, centres de fitness, piscines seront de nouveaux portes closes. Les activités de loisirs dans des espaces fermés seront quant à elles interdites. Concernant les restaurants, ceux-ci vont pouvoir rester ouverts mais ne pourront accueillir que des clients d'un même foyer, a précisé M. Laschet, potentiel successeur d'Angela Merkel et candidat à la direction de leur parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) en décembre prochain.

Ce reconfinement local intervient tandis que les vacances scolaires démarrent dans 10 jours dans cette région de l'Allemagne, un coup dur pour l'économie qui tendait tout juste à redémarrer. Pour l'heure, personne ne sait si ces mesures seront reconduites à terme. 

Un taux de transmission à 2,8

Ce nouveau cluster dans un abattoir relance le débat autour des conditions de travail dans ces lieux, souvent critiquées par des associations de défense de l'environnement. Le gouvernement d'Angela Merkel a par ailleurs décidé de durcir les règles sanitaires dans les abattoirs.

Depuis le début de la pandémie, l'Allemagne a enregistré un nombre relativement faible d'infections. Sur les plus de 80 millions d'habitants que compte le pays, quelque 191.000 ont été touchés par la maladie et 8.895 morts sont à déplorer. 

Cependant, ce qui inquiète le pays est le taux d'infection en hausse ces derniers jours. Un rapport de l'Institut Koch (RKI) l'équivalent de notre Direction générale de la santé a également dévoilé que le taux de transmission du virus (RO) a atteint 2,8. Ce qui signifie qu'une personne infectée risque d'en contaminer entre 2 et 3. Pour rappel, l'épidémie est considérée sous contrôle quand le RO est inférieur à 1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Allemagne Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants