2 min de lecture Allemagne

Coronavirus en Allemagne : le pays se prépare déjà à une deuxième vague

L'Allemagne, qui est l'un des pays européens les moins touchés par l'épidémie de coronavirus, se prépare à une deuxième vague de contamination plus violente que la première.

Un homme portant un masque fait du vélo devant la porte de Brandebourg, à Berlin, en Allemagne
Un homme portant un masque fait du vélo devant la porte de Brandebourg, à Berlin, en Allemagne Crédit : John MACDOUGALL / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Alors que l'Allemagne organise son déconfinement, un nouvel hôpital, devant accueillir 1.000 patients atteints du Covid-19, sort de terre. Il s'agit d'un centre d'expositions, qui est en train d'être transformé en centre de crise sanitaire. Et il est destiné à absorber la deuxième vague de contamination.

L'Allemagne se prépare donc à devoir affronter une résurgence des cas de Covid-19. Les hôpitaux se tiennent prêts pour une nouvelle hausse des infections que pourrait provoquer justement le déconfinement.

Il existe un "danger fondamental" que les infections redémarrent "si l'ensemble des mesures restrictives sont supprimées de manière précoce", a affirmé mardi Lars Schaade, directeur adjoint du Robert Koch Institut, l'agence chargée du contrôle des maladies.

À l'hôpital universitaire d'Aix-la-Chapelle, qui a accueilli les premiers cas graves de Covid-19 en Allemagne, des dizaines de lits encore vides attendent aussi. "On est prêt à réagir de manière dynamique", assure Gernot Marx, directeur du département des soins intensifs.

Plus de lits en soins intensifs que la France et l'Italie

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : dans quels cas dois-je m'isoler, combien de temps et que faire ?

Actuellement, près de 13.000 lits en soins intensifs sont libres sur 32.000 au total dans le pays. Ce qui représente 33,9 lits en soins intensifs pour 100.000 habitants contre 8,6 en Italie et 16,3 en France.

L'Allemagne affiche aujourd'hui un taux de létalité de plus de 3%, en hausse mais toujours en deçà de la plupart des autres pays, et son système de santé n'a jamais été surchargé.

"Sur les prochains mois, nous pensons garder 20% de nos lits avec assistance respiratoire disponibles et visons en plus la possibilité de mobiliser 20% supplémentaires en 72 heures si une deuxième vague arrive et que les infections reprennent largement", explique Gerald Gass, président de la société allemande des hôpitaux DKG

"Le virus va continuer à se répandre en Allemagne au cours des prochaines semaines ou mois et cet été", selon le virologue Christian Drosten de l'hôpital de la Charité à Berlin. Ce dernier met en garde contre un nouveau départ simultané de cas de Covid-19 "partout en même temps" et met en garde : "Nous sommes peut-être en train de perdre notre avance."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Épidémie Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants