2 min de lecture Manifestations

Coronavirus : des manifestants "anticorona" défilent en Allemagne et en Pologne

Samedi 12 septembre, des manifestants "anticorona" ont défilé dans plusieurs villes d'Allemagne et à Varsovie, en Pologne. Ils contestent les mesures restrictives liées à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Des milliers de manifestants rassemblés à Munich (Allemagne), le 12 septembre 2020.
Des milliers de manifestants rassemblés à Munich (Allemagne), le 12 septembre 2020. Crédit : Christof STACHE / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Des manifestations "anticorona" se sont déroulées, samedi 12 septembre, dans plusieurs villes d'Allemagne, mais également à Varsovie, en Pologne. Des milliers de personnes sont venues pour exprimer leur désaccord avec les mesures restrictives dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. 

Pour la première fois, une manifestation "anticorona" s’est tenue à Munich : 10.000 personnes se sont rassemblées, estime la police allemande, soit le double du nombre attendu par les organisateurs. La manifestation a dû prendre fin rapidement en raison du non-respect des règles de distanciation sociale et du port du masque. À Hanovre (centre), comme à Wiesbaden dans l’ouest du pays, au moins 1.000 personnes ont été recensées. 

Début et fin août, d'importantes manifestations à Berlin avaient réuni près de 40.000 personnes. Lors d’une manifestation nationale dans la capitale allemande fin août, plusieurs centaines de militants avaient forcé un barrage de police pour monter sur les marches du Reichstag, où siègent les députés. Ils avaient essayé d'y pénétrer, créant une onde de choc en Allemagne.

Chacun est libre de critiquer ouvertement la décision du gouvernement

La chancelière Angela Merkel
Partager la citation

"Je suis contre ces mesures anti-coronavirus parce que d'autres virologues ne sont pas écoutés, avec une couverture médiatique très biaisée", conteste Uwe Schnetter. "Nous n'avons plus de loi fondamentale (constitution allemande, ndlr) mais une loi qui protège des infections, et sous couvert de cette loi, on nous enlève toutes nos libertés fondamentales !", s'inquiète pour sa part Eva, une protestataire arborant un t-shirt du mouvement "Querdenken" ("Penseurs non-conformistes"). Ce mouvement de contestation est né à Stuttgart (sud-ouest) : il organise depuis mi-avril des manifestations contre les mesures sanitaires liées au coronavirus. 

À lire aussi
Le roi de Thaïlande Maja Vajiralongkorn et son épouse crise économique
Thaïlande : le peuple dans la rue contre un roi richissime et une junte militaire

Si la chancelière Angela Merkel a déclaré samedi qu'elle comprenai que certains "aient du mal" avec les consignes et restrictions sanitaires, elle a rappelé que "chacun est libre de critiquer ouvertement la décision du gouvernement (...) lors de manifestations pacifiques".

La chancelière a par ailleurs reconnu "un grand atout de notre État constitutionnel". L'Allemagne est "un État qui ne supprime pas la liberté d'opinion, le débat public et la participation mais qui la garantit, c'est pourquoi beaucoup de gens dans le monde nous envient", a-t-elle ajouté. 

Des centaines de manifestants à Varsovie

Dans la capitale polonaise, une manifestation "anticorona" a rassemblé samedi plusieurs centaines de personnes. Celle-ci a été organisée à l'initiative d’une association s'opposant à une obligation vaccinale "Stop-NOP". 

Le rassemblement, intitulé "En finir avec la pandémie !, Assez de mensonges !" a commencé devant le siège du Parlement polonais avant de se diriger vers le siège de la télévision publique TVP, accusée de mentir sur l'épidémie. "Assez de mensonges, assez de masques", "Liberté, liberté !", "Bill Gates en prison", "Covid 1984, Les droits de l'Homme", ou "Le virus de la propagande", pouvait-on entendre ou lire sur les pancartes des protestataires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Europe Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants