2 min de lecture Manifestations

Les infos du 18h - Coronavirus : les patrons de discothèques ont manifesté à Paris

Malgré la levée de l'état d'urgence sanitaire, les boîtes de nuit doivent rester fermées tout l'été. Une catastrophe économique pour les patrons de discothèques qui manifestaient, ce dimanche 12 juillet, devant le ministère de la Santé à Paris.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : les patrons de discothèques ont manifesté à Paris Crédit Image : AFP / JAIME REINA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens édité par Sarah Ugolini

Les patrons de boîtes de nuit manifestent leur colère ce dimanche 12 juillet. Après les images du concert de The Avener à Nice avec une foule compacte dansant sans masque samedi 11 juillet, les gérants de discothèques s'insurgent de ne pas pouvoir réouvrir leurs établissements. 

Depuis un mois, ils ont l'impression d'être les grands oubliés du déconfinement. Leurs établissements sont toujours fermés malgré la levée de l'état d'urgence sanitaire et ils manifestaient à nouveau à Paris ce dimanche après-midi à proximité du ministère de la Santé. 200 gérants de discothèques étaient là pour réclamer le droit de rouvrir leurs établissements cet été.

Bruno Mezoire, patron de quatre discothèques dans le Nord, ne cache pas sa colère : "Tous les dimanches on découvre que des fêtes sont organisées". "Ils sont en train de nous tuer", s'indigne le chef d'entreprise au sujet du gouvernement. Il a pourtant prévu des équipements et un réaménagement de ses établissements pour respecter les mesures sanitaires. "J'ai acheté un portique détecteur de température, on a coupé nos pistes de danses", assure Bruno Mezoire.

Depuis le mois de mars on n'a plus aucun revenu

Bruno Mezoire, patron de boîte de nuit sur RTL.
Partager la citation

"J'ai 96 employés sur la totalité des établissements et je ne sais plus quoi leur dire. (...) Depuis le mois de mars on n'a plus aucun revenu", alerte le patron de discothèque. Fin juin déjà, les professionnels du secteur menaçaient d'un recours devant le Conseil d'État pour obtenir le droit de rouvrir leurs établissements. Le 19 juin dernier, l'ancien ministre de la Culture s'inquiétait pour les professionnels du monde de la nuit et parlait d'un "secteur sinistré". 

À lire également dans ce journal :

À lire aussi
Des milliers d'Allemands sont descendus dans la rue à Berlin, pour protester contre les restrictions sanitaires. Allemagne
Coronavirus en Allemagne : le gouvernement condamne des comportements "inacceptables"

Coronavirus - Depuis vendredi 10 juillet, des tests sérologiques pour détecter le coronavirus, qui s'appellent les tests TROD, sont en vente libre dans les pharmacies. Il suffit d'une goutte de sang pour savoir si vous avez développé des anticorps et donc déterminer si vous avez été en présence ou non de la maladie.

14 juillet - Le 14 juillet sera particulier cette année : pas de défilé, pas de milliers de personnes rassemblés sur les Champs-Élysées. En raison de la crise sanitaire, les militaires seront rassemblés uniquement sur la place de la Concorde. 


Football -  Le PSG affronte ce dimanche 12 juillet à 19h le Havre, au stade Océane. C'est un match amical de préparation, mais il va se jouer devant environ 4.500 spectateurs. C'est la première fois depuis le déconfinement qu'une rencontre se déroule devant un tel public. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Fête Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants