2 min de lecture Confinement

Coronavirus, déconfinement, vaccination : le point sur la situation au Royaume-Uni

ÉCLAIRAGE - Plus de de 31 millions de Britanniques ont déjà reçu une dose vaccinale. Une campagne qui permettra le 12 avril à l'Angleterre de franchir une nouvelle étape de son déconfinement, avec la rouverture des commerces non essentiels.

Le Premier ministre Boris Johnson, à Londres le 24 mars 2021.
Le Premier ministre Boris Johnson, à Londres le 24 mars 2021. Crédit : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Alors que la France se reconfine depuis ce week-end, le Royaume-Uni aborde à l'inverse une nouvelle phase de son déconfinement progressif. Londres rouvrira ses commerces dès lundi prochain. Encouragé par l'amélioration de la situation sanitaire, Boris Johnson a confirmé que le 12 avril, les commerces non essentiels comme les coiffeurs, les terrasses de pubs ou les salles de gyms, pourront de nouveau accueillir du public en Angleterre. 

Débordés au début de l'année, les hôpitaux britanniques ont vu le nombre de patients atteints de la Covid-19 chuter au fil des semaines de confinement et des progrès de la vaccination. Près de 32 millions de personnes ont déjà reçu une première dose, rappelle la BBC. Le gouvernement conservateur du pays le plus endeuillé d'Europe (127.000 morts) veut toutefois rester prudent en se basant sur un dépistage de masse, un projet de passeport sanitaire mais aussi sur des contrôles stricts à la frontière.

Les Britanniques devront en effet encore patienter pour voyager. Les déplacements à l'étranger sont interdits au moins jusqu'au 17 mai, sauf raisons essentielles. Les autorités craignent d'importer des variants du coronavirus susceptibles de résister aux vaccins dont une première dose a déjà été injectée à la quasi totalité des plus de 50 ans.

Le "Great British summer"

Malgré les appels à profiter du "Great British summer" en restant en vacances au Royaume-Uni, nombre de Britanniques, notamment les vaccinés, souhaitent désormais être autorisés à se rendre, comme ils le font en masse tous les étés, en Méditerranée. Le gouvernement prévoit dès lors de tester un système de passeport sanitaire pour les rassemblements de masse en Angleterre, comme les matchs de football et les événements en salle.

À lire aussi
vente aux enchères
Royaume-Uni : une version pleine de fautes de "Harry Potter" mise aux enchères

Ce certificat indiquerait qu'une personne a été vaccinée, qu'elle est négative au coronavirus ou qu'elle dispose d'anticorps. Plusieurs essais pilotes seront lancés dès la mi-avril, notamment pour la finale de la Coupe d'Angleterre de football au stade de Wembley, qui accueillera également le 11 juillet la finale de l'Euro de football.

Mais ce projet de passeport sanitaire fait aussi grincer des dents. Il a été accueilli avec hostilité par plus de 70 députés britanniques de tout l'échiquier politique, qui l'ont jugé "discriminatoire", de quoi potentiellement le recaler en cas de vote au Parlement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Vaccin Boris Johnson
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants