1 min de lecture Confinement

Coronavirus au Royaume-Uni : comment l'Angleterre se prépare à déconfiner

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre britannique a dit lundi ambitionner un retour à la quasi normale pour l'été, en présentant une stratégie de déconfinement en quatre phases.

>
Coronavirus au Royaume-Uni : comment l'Angleterre se prépare à déconfiner Crédit Image : Tolga Akmen / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Marie Billon édité par Thomas Pierre

Boris Johnson a dévoilé lundi son plan de déconfinement pour l’Angleterre (uniquement l’Angleterre, les autres nations déconfinent à leur rythme). Des annonces permises par la campagne de vaccination qui se déroule bien, puisque plus de 17 millions de personnes ont reçu une première dose du vaccin.
 
Le succès de la campagne de vaccination permet ainsi de regarder l’avenir avec confiance et d’avancer sur une "route à sens unique vers la liberté", a assuré Boris Johnson. Mais le chemin sera assez long. C'est en effet un plan de déconfinement en quatre phases que le Premier ministre britannique a révélé, à commencer par la réouverture des écoles le 8 mars, puis la possibilité de se réunir à six en extérieur le 29 mars. 

La seconde phase débutera le 12 avril au plus tôt : les magasins non essentiels pourront rouvrir et les pubs et restaurants servir les clients en extérieur. Il faudra attendre le 17 mai pour boire ou manger en intérieur ou retourner en boîte de nuit ou assister à un match de foot. Le 21 juin, Boris Johnson espère pouvoir mettre fin à toutes les restrictions sociales. 

"Cinq semaines entre chaque phase"

"Ce qu’il faut c’est remplacer graduellement la protection qu’assure le confinement par la protection des vaccins", a expliqué le Premier ministre. "Nous allons avancer avec énormément de précautions avec cinq semaines entre chaque phase pour en étudier les conséquences".

Si Boris Johnson assume le fait que les contaminations, hospitalisations et décès augmenteront avec chaque étape, l’épidémie doit rester sous contrôle. Le calendrier n’est donc pas fixe. L’important, dit-il, c’est qu’il soit "irréversible".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants