1 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus au Royaume-Uni : Boris Johnson n'exclut pas un reconfinement

Les cas quotidiens ont dépassé les 3.000 depuis plusieurs jours au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique n'exclut pas de recourir à un nouveau confinement général.

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Coronavirus au Royaume-Uni : Boris Johnson n'exclut pas un reconfinement Crédit Image : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Billon édité par Cassandre Jeannin

En Europe, où le nombre de nouveaux cas est désormais supérieur à ceux enregistrés en mars et avril, le niveau de transmission est jugé "alarmant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et conduit les autorités de plusieurs pays à resserrer la vis. 

Le gouvernement britannique n'exclut pas de recourir à un nouveau confinement général pour toute l'Angleterre, si les mesures locales ne suffisent pas. Les cas quotidiens ont dépassé les 3.000 depuis plusieurs jours au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe avec près de 41.700 morts.  

"Il est clair que nous voyons une seconde vague approcher. On l'a vue en France, en Espagne, dans toute l'Europe. C'est inévitable qu'elle arrive dans ce pays aussi. Après je ne veux pas d'un deuxième confinement national total. Ce que nous voulons c'est que notre économie fonctionne autant que possible mais clairement quand on regarde ce qui est en train de se passer il faut aussi se demander s'il n'est pas nécessaire d'aller plus loin. Toutes les options restent sur la table", a indiqué le Premier ministre Boris Johnson.

De nouvelles restrictions

De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur vendredi 18 septembre dans le nord-est de l'Angleterre, concernant deux millions de personnes : les rencontres entre personnes de différents foyers sont interdites, un couvre-feu est appliqué de 22h à 5h dans les lieux de divertissement. 

À lire aussi
Vaccin contre la Covid-19 (illustration) vaccin
Coronavirus : 38.000 cobayes recrutés pour se faire inoculer le virus

Le maire de Londres Sadiq Khan a annoncé l'annulation du feu d'artifice du Nouvel an dans la capitale britannique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Coronavirus Boris Johnson
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants