2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus au Canada : plongée dans le coma, une mère atteinte du Covid-19 accouche

Angela Primachenko, atteinte du coronavirus, a accouché d'une petite fille alors qu'elle avait été plongée dans le coma et placée sous respirateur. L'état de santé de la mère et de l'enfant n'est pas en danger.

Angela Primachenko, atteinte du coronavirus, a accouché d'une petite fille alors qu'elle avait été plongée dans le coma et placée sous respirateur.
Angela Primachenko, atteinte du coronavirus, a accouché d'une petite fille alors qu'elle avait été plongée dans le coma et placée sous respirateur. Crédit : Unsplash/Aditya Romansa
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

"C'est juste la grâce de Dieu." La jeune femme qui a vécu "un miracle" ne pèse pas ses mots et pour cause : atteinte gravement du coronavirus, Angela Primachenko a été hospitalisée le 22 mars à Vancouver, enceinte de plus de huit mois. Après avoir été plongée dans un coma artificiel, les médecins ont pu provoquer l'accouchement pour la naissance de la petite Ava.

Tout a commencé, le 22 mars, lorsque la jeune mère se sentait mal, rapporte le journal Le Matin. À l'hôpital, son état de santé s'aggrave "brutalement". Elle est placée sous respirateur quelques heures après son admission. "Personne ne s’attendait à ce que je tombe à ce point malade", témoigne t-elle sur NBC Today.

Angela Primachenko est dans sa 33e semaine de grossesse, il faut agir vite : "Les médecins ont alors décidé de la plonger dans le coma et de la placer sous respirateur pour la traiter, puis de provoquer l’accouchement pour lui donner de meilleures chances de se battre contre le virus tout en protégeant le bébé", précise le média Le Matin.

Le bébé testé négatif au Covid-19

Réveillée le 6 avril, Angela Primachenko découvre alors qu'Ava, sa fille est née. "Je n’avais plus mon ventre! C’était tout simplement époustouflant (...) Tout le monde était debout pour une ovation, applaudissant. C’était tellement incroyable et énorme de pouvoir quitter l'unité de soins intensifs pour aller à l'étage. C'est juste la grâce de Dieu.", commente la jeune mère. 

À lire aussi
Des personnes masqués à l'aéroport de Seattle, le 8 mars 2020 (illustration) coronavirus
Coronavirus : quels contrôles pour les Français dans quels pays ?

Ava a été placée dans l’unité de néonatalogie aux soins intensifs. Mais, "les nouvelles sont cependant rassurantes. La petite Ava a été testée négative au coronavirus. Tout comme l’époux de la jeune femme et son premier enfant, Emily, 11 mois", explique-t-on dans les colonnes du quotidien Le Matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Canada Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants