1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : ce qui est prévu pour les femmes enceintes
2 min de lecture

Coronavirus : ce qui est prévu pour les femmes enceintes

Pour limiter la propagation du virus, des mesures ont été prises dans les hôpitaux et cabinets gynécologiques, perturbant ainsi le suivi de grossesse des femmes enceintes. Voici les principales indications à connaître.

Une femme enceinte passe une échographie (Illustration)
Une femme enceinte passe une échographie (Illustration)
Crédit : AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
Journaliste

Si pour l'heure rien ne prouve que les femmes enceintes soient plus vulnérables à l'épidémie de coronavirus, elles doivent rester vigilantes. En l'absence de données disponibles, le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) recommande d’appliquer à partir du troisième trimestre de grossesse les mesures barrières ou mesures de distanciation sociale spécifiques aux personnes fragiles.

Il s'agit par exemple de limiter au maximum l'utilisation des transports collectifs, éviter les activités collectives ou encore limiter les contacts avec les enfants de moins de 10 ansSelon le Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France (Syngof), dans le cas des consultations, il est recommandé de privilégier la télé-consultation. Si la présence est jugée obligatoire, alors la femme enceinte doit se rendre seule à son rendez-vous, "sans accompagnant et sans enfant", indique le syndicat.

"Nous recommandons de maintenir les trois échographies de grossesse", peut-on lire sur le site du Syngof. Ce dernier demande aux gynécologues d'appeler les patientes pour s'assurer qu'elles n'aient pas de symptômes du Covid-19 avant leur venue et d'espacer les rendez-vous pour éviter qu'elles ne se croisent dans le cabinet.

Des situations adaptées à chaque hôpital

Il est également indiqué que le personnel doit, en plus des mesures sanitaires d'usage, porter un masque et des gants pour éviter toute contagion. En outre, la salle d'examen doit être désinfectée entre chaque consultation. Par ailleurs, une directive du ministère de la Santé a stoppé les cours de préparation à la naissance, qui rassemblaient des familles dans un même espace confiné.

À lire aussi

Concernant l'accouchement, les règles sont différentes en fonction des hôpitaux : par exemple, au Centre hospitalier Rives de Seine, dans les Hauts-de-Seine, ou dans les maternités de Remiremont et d’Épinal (Vosges), les conjoints n'ont pas le droit d'être présents, rapporte CNews

En revanche, la maternité Saint-Félicité, à Paris, indique que "seule la présence du père, asymptomatique, ne présentant pas de fièvre, toux, ou difficulté à respirer, est autorisée". Idem pour l'hôpital de Cherbourg. En cas de symptômes chez la femme enceinte, une règle reste identique pour tous les hôpitaux : elle devra accoucher seule. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/