2 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus : 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policier à Londres

Un homme qui a tenté de cracher sur un policier à Londres, après avoir indiqué être porteur du Covid-19, a été condamné à 6 mois de prison

Des policiers londoniens dans les rues pendant le confinement le 24 mars 2020
Des policiers londoniens dans les rues pendant le confinement le 24 mars 2020 Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Les faits se sont déroulés mardi 31 mars à Londres. Un homme, contrôlé par la police londonienne, a été arrêté pour avoir toussé sur un agent des forces de l'ordre après avoir indiqué qu'il était infecté par le Covid-19. Il a été condamné dans la foulée à 6 mois de prison, a indiqué la police mercredi 1er avril. 

"Nous pensons qu'il s'agit de la première peine de prison prononcée à Londres pour un incident lié au Covid-19 impliquant un officier de police", a déclaré la police dans un communiqué. Le policier avait entrepris de contrôler l'homme de 55 ans après un signalement de passant, qui affirmait l'avoir vu tenter d'ouvrir des voitures dans le quartier de Westminster (dans l'ouest de Londres).

Alors qu'il désirait le fouiller, Adam Lewis a crié sur le policier : "Je suis (positif au) covid ! Je vais te tousser au visage et tu l'auras !". Il a ensuite volontairement toussé sur l'agent, avant d'essayer de lui cracher dessus et de le mordre, selon le communiqué de la police.

Envoyer "un message fort"

Il a été arrêté pour tentative d'infliger de graves dommages corporels, avant de comparaitre mercredi devant une cour londonienne, qui l'a condamné à six mois de prison pour agression sur un membre des forces de l'ordre.

À lire aussi
Des centaines de personnes ont manifesté à Londres, dimanche 31 mai, contre la mort de George Floyd à Minneapolis. États-Unis
Mort de George Floyd : les manifestations anti-racistes se multiplient à travers le monde

"Bien que ce type d'agression est heureusement rare, c'était un affreux incident et nous réagirons avec fermeté face à ce comportement inacceptable", a prévenu la commissaire en chef Helen Harper, en charge de l'ouest londonien, selon laquelle la peine prononcée mercredi "envoie un message fort, à savoir que (ce genre d'agression) ne sera pas tolérée".

Un homme avait été inculpé pour des faits similaires la semaine dernière dans la province britannique d'Irlande du Nord, alors que des policiers s'étaient rendus chez lui, appelés pour un incident domestique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants