2 min de lecture Climat

Climat : Donald Trump et Greta Thunberg, le face à face à Davos

Le forum économique mondial de Davos, qui s'est ouvert le 20 janvier, aura pour thème le climat. Greta Thunberg y sera, ainsi que Donald Trump, soit deux visions du monde antagonistes. Voilà qui risque de faire des étincelles.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Climat : Donald Trump et Greta Thunberg, le face à face à Davos Crédit Image : ELOI ROUYER, AGNÈS PEDRERO / AFPTV / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Benoît Collet

Le 20 janvier s'est ouvert le forum économique mondial de Davos, cette petite station de ski qui compte 11.000 habitants à l’année et qui va doubler sa population cette semaine. 5.000 militaires ont été déployés dans les rues. En face, 500 manifestants écologistes baptisés "strike WEF" sont arrivés lundi 20 janvier et ont bloqué les véhicules des participants au forum.

Toute cette tension est exacerbée par la venue de Greta Thunberg et de Donald Trump. Le président américain a réservé un hôtel entier, et l'aéroport de Zurich est bloqué pour laisser "Air force one" se poser. De son côté, la jeune militante pour le climat est soutenue par les manifestants. Les deux champions marquent leur territoire avant même leur venue à Davos.

Avec ces deux personnalités, deux visions du monde s'opposent, deux radicalités. Mais finalement, Greta Thunberg et Donald Trump se ressemblent un peu dans leurs excès.
Les deux personnalités combattent à coups de tweets et ne mâchent pas leurs mots, ce qui détonne dans l’ambiance très policée et bien élevée de Davos.

La croissance économique contre l'environnement?

Donald Trump, en pleine campagne électorale, va certainement utiliser Greta Thunberg comme bouc émissaire pour vanter la croissance de l’économie américaine et ignorer les grandes problématiques du climat lors de ce forum économique mondial. 

À lire aussi
Une rue près de la tour Eiffel à Paris, au douzième jour de confinement visant à freiner la propagation du Covid-19 en France. environnement
Coronavirus et confinement : "Une trêve passagère pour le climat," dit un médecin

Les grands dirigeants d'entreprise sont quant à eux à cheval entre leur volonté de mener une politique plus respectueuse de l’environnement et la réalité quotidienne. Patrick Pouyanné, le PDG de Total, a bien résumé les choses en disant que la transition prendrait du temps pour abandonner les énergies fossiles.

En attendant, le groupe de conseil américain PwC a interrogé les patrons comme tous les ans et ils ont le même niveau de moral qu’en 2008, au moment de la crise. La majorité estime que leur chiffre d’affaires va baisser cette année. Dans ces conditions-là, les préoccupations environnementales passent au second plan, ce qui compte, c’est durer.

Le plus

Il s'agit de la 50ème édition du forum économique de Davos. Avec toujours le professeur Schwabb aux commandes depuis 1971. On est passé d’un symposium sur le management d’entreprise au club des puissants où sont passés Nelson Mandela, Bill Clinton, Bono ou Sharon Stone.

La note

15/20 aux patrons français. Dans l’étude du cabinet de conseil PwC sur le moral des patrons, 62% des Français sont assez confiants sur la croissance de leurs entreprises. C’est beaucoup plus que la moyenne mondiale (45%). Cela prouve que notre économie résiste mieux que les autres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Donald Trump Greta Thunberg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants