1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Chine : après avoir quitté leur réserve, des éléphants se promènent en ville
2 min de lecture

Chine : après avoir quitté leur réserve, des éléphants se promènent en ville

Les dégâts de ce périple sont estimés à 6,8 millions de yuans avec 56 hectares de cultures saccagés, selon la télévision chinoise.

Des éléphants sauvages (illustration)
Des éléphants sauvages (illustration)
Crédit : AMAURY HAUCHARD / AFP
Marie Gingault & AFP

Un troupeau d'éléphants sauvages a entrepris depuis plus d'un mois une randonnée de plusieurs centaines de kilomètres dans le Sud-Ouest de la Chine. La quinzaine de pachydermes traverse villes et autoroutes, tout en pillant les récoltes sur son passage.

Les éléphants, parmi lesquels se trouvent trois éléphanteaux, ont quitté leur réserve de Xishuangbanna mi-avril. Depuis, ils se dirigent vers le nord sur quelque 500 kilomètres, a indiqué la télévision chinoise, qui suit leur avancée avec attention. En effet, mardi 1er juin, le troupeau ne se trouvait plus qu'à 20 km de la métropole de Kunming, la capitale de la province du Yunnan, qui compte plusieurs millions d'habitants. 

La télévision nationale a diffusé des images des pachydermes traversant des villes de nuit, stationnant sur de grands axes ou bien pillant des champs de maïs. Leur périple est surveillé de près par les habitants et les autorités. Ces dernières sont équipées de drones afin d'éviter tout risque pour la population.

870.000 euros de dégâts

La semaine passée, les éléphants ont vidé un réservoir d'eau et les réserves de céréales d'une ferme. Selon la télévision locale, qui évalue les dégâts depuis le début de leur randonnée à 6,8 millions de yuans, soit 870.000 euros, ce serait pas moins de 56 hectares de cultures qui ont été saccagés.

À lire aussi

Pour tenter de canaliser les animaux, les autorités tentent de les appâter avec de la nourriture et de bloquer des routes à l'aide de camions. De leur côté, les zoologues ne comprennent pas ce qui a pu pousser ce troupeau à quitter sa réserve sur une distance aussi longue. Toutefois, ces dernières années, les pachydermes tendent à se rapprocher des villages, tandis que les plantes qu'ils mangent habituellement sont remplacées par des espèces non comestibles.

Les éléphants sauvages sont protégés en Chine. Actuellement, ils seraient 300 animaux, contre moins de 200 dans les années 1980. Ils vivent exclusivement dans la région touristique et tropicale de Xishuangbanna.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/