1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : le mystère persiste après la découverte de 18 cadavres d'éléphants
2 min de lecture

Inde : le mystère persiste après la découverte de 18 cadavres d'éléphants

En Inde, 18 cadavres d'éléphants ont été retrouvés, dans une jungle situé au nord-est du pays. Selon les autorités, qui ont ouvert une enquête, ils pourraient avoir été frappés par la foudre. D'autres évoquent un empoisonnement.

Un groupe d'éléphants. Image d'illustration.
Un groupe d'éléphants. Image d'illustration.
Crédit : JOSÉ CASTAÑARES / AFP
Charline Vergne & AFP

En Inde, 18 éléphants ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses. Leurs corps ont été découverts dans la jungle de l'État d'Assam, qui se situe dans le nord-est du pays. L'annonce a été faite ce vendredi 14 mai par les autorités indiennes, qui ont ouvert une enquête. Les animaux pourraient avoir été tués par la foudre qui a frappé la réserve forestière. 

Parimal Suklabaidya, ministre des Forêts de l'Assam, a confié à la presse locale être profondément peiné de la disparition de ces 18 pachydermes. "C'est extrêmement douloureux de voir les éléphants mourir ainsi. Mais nous devons attendre le rapport post-mortem pour connaître la cause exacte de leur mort". De son côté, le ministre en chef de l'État d'Assam, Himanta Biswa Sarma, s'est dit préoccupé par la mort d'un "si grand nombre d'éléphants", par le biais d'un communiqué. Une équipe de vétérinaires a été mobilisée dans la région des collines de Bamuni, où les dépouilles ont été découvertes. Les éléphants seront autopsiés

Certains redoutent une piste criminelle

Certains défenseurs de l'environnement estiment que toutes ces bêtes n'ont pas pu être foudroyées en même temps, de par leur grand nombre. Parmi eux, Soumyadeep Datta, qui a minutieusement observé les photos diffusées par la presse locale. Selon ce défenseur de l'environnement, la foudre n'est pas en cause : "Un empoisonnement pourrait être derrière la mort de ces éléphants. [...] Si les éléphants ne sont pas morts à cause de la foudre, le gouvernement doit veiller à ce que les coupables soient traduits en justice". Pressé de lire le rapport d'autopsie, il a qualifié l'affaire d'"inquiétante".

Bibhab Talukder, lui aussi défenseur de l'environnement, dirige l'organisation de protection de la faune sauvage Aaranyak. Selon lui, l'hypothèse de la foudre reste plausible. "J'ai été en contact avec des activistes en Afrique qui m'ont dit que des incidents de nature similaire s'étaient produits où des troupeaux de cerfs avaient été tués par la foudre." L'Inde abrite près de 30.000 éléphants. Ils représentent près de 60% de la population d'éléphants sauvages d'Asie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/