1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Californie : un enseignant non vacciné contamine 26 personnes, dont 18 élèves
2 min de lecture

Californie : un enseignant non vacciné contamine 26 personnes, dont 18 élèves

Au total, l'enseignant a contaminé douze de ses élèves, dont huit de ceux assis aux premiers rangs. Six élèves d'une autre classe ont également été testés positifs.

Une élève dans une salle de classe (illustration).
Une élève dans une salle de classe (illustration).
Crédit : Fred DUFOUR / AFP
Marie Gingault & AFP

Aux États-Unis, un enseignant non vacciné a transmis le coronavirus à au moins 26 personnes, dont 18 élèves, dans une école primaire du comté de Marin en Californie, ont fait savoir les autorités sanitaires américaines dans une étude publiée ce vendredi.

Cet incident témoigne de l'importance de la vaccination du personnel scolaire, d'autant plus lorsque les élèves sont trop jeunes pour être vaccinés, soulignent les Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique des États-Unis. Il prouve également la nécessite de porter correctement le masque, particulièrement dans le cadre de la flambée épidémique liée au très contagieux variant Delta.

Le professeur, dont on ne sait pas s'il s'agit d'un homme ou d'une femme, a continué d'exercer en mai 2021 deux jours après avoir commencé à ressentir des symptômes, pensant seulement souffrir d'allergies. En outre, l'enseignant n'a à plusieurs reprises pas porté son masque pendant des lectures à sa classe, et ce malgré les recommandations en vigueur dans cette banlieue de San Francisco. Les fenêtres des classes ainsi que les portes étaient ouvertes, et les enfants portaient des masques.

Tous les élèves contaminés sont âgés de moins de 12 ans

Sur les 26 personnes contaminées par l'enseignant, il y a 12 de ses élèves, dont 8 de ceux qui étaient assis aux premiers rangs. Six élèves d'une autre classe ont également été infectés, probablement en raison d'"interactions au sein de l'école", indique l'étude. 

À lire aussi

Tous les écoliers contaminés sont âgés de moins de 12 ans, et par conséquent non éligibles à la vaccination. En outre, huit autres cas ont été détectés parmi des parents ou frères et soeurs des élèves. Le séquençage du virus a révélé que ces nouveaux cas étaient dus au variant Delta. Aucune hospitalisation n'a été requise. 

Lors d'une conférence de presse ce vendredi 27 août, la directrice des Centres de lutte et de prévention des maladies, Rochelle Walensky, a déploré que "beaucoup d'écoles" ne mettent pas en place de mesures restrictives contre le virus, comme le port obligatoire du masque en intérieur. "Des mesures de quarantaine étendues et de grands nombres de cas surviennent généralement dans les écoles parce qu'elles ne suivent pas nos recommandations", a-t-elle regretté, au moment où grand nombre de familles s'inquiètent du retour à l'école. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/