1 min de lecture Antisémitisme

Brésil : un ministre démissionne après un discours aux références nazies

Le secrétaire à la Culture du gouvernement brésilien a démissionné, vendredi 17 janvier, critiqué après avoir paraphrasé une déclaration de Joseph Goebbels, ancien ministre de la propagande nazie.

Roberto Alvim, ancien ministre de la Culture au Brésil
Roberto Alvim, ancien ministre de la Culture au Brésil Crédit : NELSON ALMEIDA / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Il n'a pas tenté de cacher ses références. Roberto Alvim, le ministre brésilien de la Culture a diffusé sur Twitter un discours, appelant de ses vœux la création d'un "Prix national des Arts". Il a démissionné, vendredi 17 janvier "dans le but de protéger" le président Bolsonaro. 

En musique de fond, on pouvait entendre un opéra de Richard Wagner, compositeur antisémite préféré d'Adolf Hitler. Dans le tweet, aujourd'hui supprimé, Roberto Alvim, prononce son discours sous le portrait du président d'extrême-droite Bolsonaro et à côté d'une croix en bois. 

Il déclare que "l'art brésilien de la prochaine décennie sera héroïque et national. Il sera doté de grandes capacités d'implication émotionnelle et sera impératif, puisque profondément lié aux aspirations urgentes de notre peuple, ou ne sera pas".

Les internautes ont relevé la ressemblance flagrante avec une déclaration... du ministre de la propagande nazie Joseph Goebbels : "l'art allemand de la prochaine décennie sera héroïque, fondamentalement romantique, objectif et libre de sentimentalisme, il sera national avec beaucoup de pathos et également impératif et rassembleur, ou ne sera pas". Roberto Alvim s'est défendu de "coïncidences rhétoriques". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antisémitisme Nationalisme Jair Bolsonaro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants