1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Bernard Madoff : l'argent volé a-t-il pu être rendu à ses riches victimes ?
2 min de lecture

Bernard Madoff : l'argent volé a-t-il pu être rendu à ses riches victimes ?

Bernard Madoff savait faire, mais tout n’était qu’illusion. Il le savait depuis le début, un jour, tout finirait par s’écrouler. Lentement, mais sûrement, le château de cartes, s’effondre sous ses yeux.

Bernard Madoff en 2009 aux États-Unis
Bernard Madoff en 2009 aux États-Unis
Crédit : STEPHEN CHERNIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
L'INTÉGRALE - Bernard Madoff : l'escroc du siècle qui a dupé Wall Street
00:35:26
RÉCIT - Bernard Madoff : l'arrestation qui a dévoilé l'arnaque financière du siècle
00:02:37
Bastien Robin & Capucine Trollion

Il aura fallu des années à Bernard Madoff pour construire son empire, pour faire sa place dans ce monde sans pitié de la finance. Il avait même fini par en devenir l’un de ses rois, l’un de ses magiciens, respecté, adulé, et même désiré.

Bernard Madoff savait faire, mais tout n’était qu’illusion. Il le savait depuis le début qu'un jour, tout finirait par s’écrouler. Lentement, mais sûrement, le château de cartes, construit méticuleusement s’effondre sous ses yeux. Il avait construit une immense pyramide de Ponzi, les chèques que lui remettaient ses clients, il les encaissait sur son compte, au lieu de les investir, et chaque nouveau client servait à rembourser le précédent, et ainsi de suite.

Mais malheureusement pour Bernard Madoff, la crise financière a éclaté après la chute de la banque Lehman Brothers.  Les uns après les autres, les clients commencent à réclamer le retour de leur argent, sauf qu’il ne reste plus rien. Tout a disparu. Le montant de l’ardoise est colossal : 65 milliards de dollars. Le 11 décembre 2008, Bernard Madoff est arrêté, et la plus grande arnaque financière du siècle est dévoilée au grand jour. 

Ça été une bataille entre les riches

Christian Chavagneux

"On estime à 37.000 le nombre de victimes de Madoff réparties dans 136 pays y compris la Suisse", explique Flavie Flament dans Jour J. Ses victimes pour "l'essentiel", des gens qui ont "plus de 60 ans et qui sont plutôt très très riches", décrit Christian Chavagneux, éditorialiste au mensuel Alternatives économiques, au micro de Jour J. "Madoff a commencé comme ça : il a commencé par arnaquer les riches clients de son beau-père puis il a arnaqué 4 grands entrepreneurs (...) puis, petit à petit, il a construit son réseau comme ça", poursuit Christian Chavagneux.

À lire aussi

Avec son arrestation, les victimes de Madoff apprennent "qu'elles sont complètement ruinées (...) que leurs épargnes étaient devenues fictives", ajoute-t-il. Les victimes ont-elles pu se retourner contre l'escroc ? "L'avocat, Irving Picard, qui pour régler ces affaires-là, a pris deux milliards de dollars de commission (...) il a réussi à récupérer ce que dans ce genre d'escroquerie on ne récupère jamais", répond Christian Chavagneux à Flavie Flament dans Jour J.

"En moyenne, dans ce genre d'escroquerie, on récupère 30% des mises. Aujourd'hui, on en est à 97% d'argent récupéré (...) Irving Picard a été prendre chez les riches qui ont gagné [avec l'escroquerie de Madoff, ndlr] pour leur donner aux riches qui avaient perdu [dans l'escroquerie, ndlr]. Ça été une bataille entre les riches", analyse l'auteur des Plus belles histoires de l'escroquerie- du collier de la Reine à l'affaire Madoff.

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/