1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Avion intercepté en Biélorussie : la conversation entre les pilotes et la tour de contrôle dévoilée
1 min de lecture

Avion intercepté en Biélorussie : la conversation entre les pilotes et la tour de contrôle dévoilée

La conversation entre le cockpit de l'avion détourné par la Biélorussie dimanche et la tour de contrôle de Minsk a été dévoilée.

L'avion RyanAir intercepté à Minsk le 23 mai 2021
L'avion RyanAir intercepté à Minsk le 23 mai 2021
Crédit : ONLINER.BY / AFP
Avion intercepté en Biélorussie : la conversation entre les pilotes et la tour de contrôle dévoilée
01:11
Émilie Baujard
Emilie Baujard
Journaliste

La Biélorussie se défend d'avoir intercepté un avion de ligne ce dimanche, arrêtant par la suite un opposant à son bord. Le pays explique que ce sont les pilotes qui ont décidé d'eux-mêmes de se poser. Elle publie d'ailleurs l'intégralité de la conversation entre le cockpit et la tour de contrôle. Une conversation qui n'est pas encore authentifiée mais qui est vraisemblable selon nos sources. 

À 9h30 dimanche matin, la tour de contrôle de Minsk prend contact avec le pilote du vol de Ryanair, lui dit qu'elle a des informations comme quoi une bombe est à bord et qu'elle peut être activée au dessus de Vilnius. La tour de contrôle lui recommande alors d'atterrir à Minsk. Il n'y a pas d'obligation formelle mais forcément, le pilote ne va pas prendre le risque d'atterrir à Vilnius si une bombe peut-être déclenchée là-bas. 

Le pilote reste toutefois dubitatif et il cherche, comme on le lui a appris, à vérifier l'information. "Cette recommandation de nous dérouter vers Minsk, elle vient d'où, de notre compagnie, des autorités aéroportuaires de départ ou d'arrivée, elle vient d'où ?", entend-on demander le pilote. "C'est notre recommandation", répond la tour de contrôle. Au bout de 17 minutes de réflexion, le pilote prend donc la décision de se dérouter à Minsk. Il envoie un May Day à 9h47, avec la suite qu'on connait. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/